Crémaillère de direction

Sommaire

La crémaillère de direction désigne l'élément de la direction qui permet de diriger les roues avant d'un véhicule.

Comment est-elle constituée et comment fonctionne-t-elle ? Réponses maintenant.

Crémaillère de direction : description

Constitution de la crémaillère

La crémaillère de direction est constituée :

  • d'un corps en alliage, fixé au chassis ;
  • d'une barre de direction dentée ;
  • d'un pignon de boîtier de direction: il est entraîné par le volant et la colonne de direction et engrène sur la barre de direction ;
  • de rotules axiales : une par côté, elles sont vissées dans la barre de direction et permettent de compenser le débattement des trains de roue ;
  • de rotules de direction : une par coté, elles sont vissées d'un côté en bout des biellettes et de l'autre sur le pivot de roue et sont réglables pour ajuster le parallélisme.

Crémaillère de direction : comment fonctionne-t-elle ?

Lors de manœuvres, le conducteur agit sur le volant, qui entraîne en rotation via la colonne de direction, le pignon de direction.

Celui-ci, qui engrène sur la barre de direction, lui imprime un mouvement vers la droite ou la gauche (le mouvement de rotation est transformé en mouvement de translation).

À noter : les directions modernes bénéficient en plus d'une assistance soit électrique, soit hydraulique.

Maintenance de la crémaillère de direction

La crémaillère de direction est un élément primordial pour la sécurité. Tout défaut majeur de fonctionnement se traduira par le remplacement de celle-ci, soit en échange-standard (crémaillére reconditionnée) soit par une neuve.

Voyons les principaux symptômes et les solutions à apporter :

  • Les jeux de rotules de direction : ils se traduisent par un flottement dans la direction, de l'imprécision de conduite. Ils impliquent le remplacement desdites rotules.
  • Les jeux de rotules axiales : ils se signalent par des claquements plus ou moins accentués. La seule solution est de les remplacer.
  • Les soufflets de direction, qui protègent les rotules axiales, se déchirent, il faut donc les remplacer rapidement sous peine d'infiltrations d'eau et de sable dans la barre de direction.
  • La barre de direction peut présenter des jeux de fonctionnement avec le corps de crémaillère, qui se traduiront par des claquements sur les chaussées déformées. Le remplacement de la crémaillère complète est obligatoire.
  • Le fonctionnement interactif du pignon et de la barre agissent sur l'usure des dents de ces 2 éléments : à la clé, des points durs, ou des flottements dans la tenue de route. Remplacement intégral de la crémaillère.

Bon à savoir : le remplacement de la crémaillère implique le contrôle et le réglage obligatoire de la géométrie des trains.

Crémaillère : quel coût ?

Deux choix existent :

  • La crémaillère neuve : les prix sont très fluctuants suivant la provenance. Pour un véhicule de milieu de gamme, de 450 € sur Internet à 1500 € à la concession. Entre les 2, on trouve les centres de pièces détachées automobile, qui sont un bon compromis rapport qualité-prix.
  • La crémaillère échange standard : 30 à 50 % moins chères que les neuves, les écarts sont les mêmes suivant la provenance.

Cependant, un bémol : la qualité est très variable suivant les ateliers de reconditionnement. Les crémaillères échange standard fournies par le réseau constructeur (s'il le fournit), bénéficient indéniablement d'un contrôle qualité poussé et malgré le prix, seront le meilleur choix.

Bon à savoir : le décret n° 2022-190 du 17 février 2022 donne une définition claire du "produit reconditionné", réservant ce terme aux produits d'occasion qui ont subi des tests portant sur toutes leurs fonctionnalités, voire ayant subi une ou  plusieurs interventions techniques afin de restituer ces fonctionnalités.

Pour approfondir :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider