Suspension hydractive

Sommaire

Autoroute, rue de centre-ville ou route de campagne, il arrive fréquemment que la chaussée que nous empruntons dans nos trajets automobiles change d’aspect. Il faut alors savoir modifier son allure et être particulièrement attentif dans sa conduite afin de ne pas endommager son véhicule… sauf si ce dernier est doté du système à suspension hydractive. De quoi s'agit-il ? On vous dit tout !

Suspension hydractive : sa définition

Le système de suspension hydractive permet de filtrer les irrégularités de la route, comme le faisaient autrefois les suspensions hydrauliques.

La nouveauté est la partie électronique reliée au système, qui permet une utilisation plus efficace et autonome du processus par le biais de quelques nouveaux capteurs.

Cette vieille technologie remise à l’ordre du jour par les constructeurs permet l’adaptation automatique de la hauteur du véhicule en fonction de sa vitesse et de l’état de la chaussée. Ainsi, la tenue de route est préservée et le confort des passagers assuré.

L'automobile peut s’élever jusqu’à 20 mm si la vitesse est inférieure à 60 km/h sans que le conducteur ait rien à faire : le système est intelligent et prend seul les décisions après quelques rapides calculs.

Bon à savoir :ne pensez pas être soumis à un mouvement constant dû à vos suspensions hydractives. Ces dernières sont stabilisées à une hauteur de référence afin de vous garantir une sécurité pleine et entière, et la hauteur ne change qu’entre 10 et 60 km/h si besoin est. Si la chaussée est abîmée mais que l’allure du véhicule est trop importante, rien ne se passe pour des questions de sécurité.

Caractéristiques des suspensions hydractives

Les suspensions hydractives allient système hydraulique et avancées électroniques. Des capteurs sont intégrés à votre véhicule afin de définir avant toute action :

  • l’angle du volant ;
  • la vitesse du véhicule ;
  • la hauteur de la voiture ;
  • l’état de la chaussée en fonction des variations.

Si les conditions adéquates sont réunies, un moteur électrique se met en route et active une pompe qui va fournir un débit de liquide suffisant pour surélever la voiture. Le système est pensé pour provoquer le moins de sensations possibles au conducteur et à ses passagers. Il agit en silence.

Bon à savoir : une révision du système est conseillée tous les 5 ans ou tous les 200 000 km.

Avantages et inconvénients des suspensions hydractives

Avantages

Posséder un véhicule muni d'une suspension hydractive, c’est être assuré d'une tenue de route exceptionnelle et d'un confort optimal :

  • La voiture s’adapte seule à l’état de la chaussée et vous libère l’esprit de certains soucis : vous ne craignez plus d’abîmer votre véhicule.
  • L’opération est souple et silencieuse : c'en est fini de la sensation de tangage et du mal de mer que pouvaient faire ressentir les anciens modèles.
  • Le système est intelligent et vérifie votre vitesse et l’angle de votre volant avant d’agir. Le tout se fait donc en toute sécurité.

Inconvénients

Si le système des suspension hydractive possède de nombreux avantages, il souffre tout de même de quelques défaillances : l’entretien doit être scrupuleux ! Si le propriétaire de la voiture n’est pas minutieux, le système peut vite se gripper et la réparation est très onéreuse.

Pire, si la pression hydraulique se vide, c’est toute la voiture qui ne pourra plus rouler !

Bon à savoir : les tableaux de bord sont équipés de voyants qui vous préviennent du niveau. Vous ne serez donc jamais pris au dépourvu. 

Pour en savoir plus :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider