Embrayage renforcé

Sommaire

Votre conduite vous impose le remplacement répété du système d'embrayage et vous vous interrogez sur l'opportunité d'un embrayage renforcé ? Cet article vous éclaire sur son fonctionnement en commençant par celui de l'embrayage classique.

Embrayage renforcé : principe de fonctionnement de l'embrayage

Rôle de l'embrayage

L'embrayage est un système placé entre le moteur et la boîte de vitesses, et dont la fonction est de :

  • permettre la transmission du mouvement de rotation du moteur à la boîte de vitesses ;
  • permettre la transmission progressive de ce mouvement (démarrages) ;
  • séparer la liaison moteur-boîte, pour un arrêt du véhicule avant le positionnement du levier de vitesses au point mort, ou pour permettre le changement des vitesses.

Composition de l'embrayage

Un système d'embrayage est constitué d'une commande réunissant :

  • la pédale d'embrayage ;
  • le câble d'embrayage (souvent remplacé par un système hydraulique) ;
  • une fourchette d'embrayage, le levier en appui sur un point fixe poussant sur la butée d'embrayage à l'action conducteur ;
  • une butée d'embrayage, roulement dont la partie interne coulisse sur l'arbre d'entrée de la boîte de vitesses et dont la partie extérieure vient en appui sur le mécanisme ;
  • un mécanisme, boîtier fixé sur le volant moteur, qui comporte une face d'appui intérieure, bridée par de puissants ressorts, qui bloquent le disque d'embrayage contre le volant moteur ;
  • un disque d'embrayage, une pièce coincée entre le volant moteur et le mécanisme, solidaire en rotation et libre en translation de l'arbre de boîte, qui transmet le mouvement moteur à celle-ci ;
  • le volant moteur, lourde pièce circulaire solidaire du vilebrequin moteur et comportant une surface d'appui.

Fonctionnement de l'embrayage

L'embrayage fonctionne en deux temps :

  • Le conducteur appuie sur la pédale d'embrayage : par l'intermédiaire du câble d'embrayage, la fourchette engendre une translation de la butée d'embrayage. Celle-ci appuie sur le mécanisme, annihilant l'effet des ressorts sur sa face d'appui. Le disque est alors libéré de sa pression sur la face d'appui du volant moteur et ne transmet plus le mouvement. C'est le débrayage.
  • Le conducteur relâche l'effort sur la pédale : c'est l'embrayage.

Utilité et particularité de l'embrayage renforcé

Utilité de l'embrayage renforcé

L'embrayage renforcé supporte des efforts de traction bien supérieurs à la normale et permet de transmettre une puissance moteur accrue sans détérioration.

Comme son nom l'indique, il surdimensionne les pièces qui le constituent. Ce renforcement, notamment celui des ressorts, peut engendrer un effort supplémentaire à la pédale.

Important : son utilisation est donc bien spécifique (véhicules de compétition, tuning, véhicules 4 x 4), et n'est pas, sauf demande spéciale, destinée aux véhicules courants.

Particularité de l'embrayage renforcé

La butée, le disque et le mécanisme sont renforcés. Le volant moteur est allégé pour engendrer moins d'inertie et favoriser la montée en régime rapide du moteur. En contrepartie, celui-ci sera beaucoup plus instable sur les régimes de ralenti.

Le disque à patins en métal fritté est l'élément primordial de l’embrayage renforcé. Contrairement au disque classique, constitué de garnitures de friction en matériau composite tendre (fibres, abrasifs, particules céramiques), la matière constituant les garnitures est en métal fritté (agglomération de particules métalliques). Cette texture permet une meilleure accroche.

Acheter un embrayage renforcé

Seules les officines spécialisées en compétition et en tout-terrain pourront vous fournir un embrayage renforcé.

En revanche, vu leur technicité, ces produits seront vendus de 40 à 60 % plus chers que des pièces en montage d'origine.

Exemple : pour une Audi A4 (kit d'embrayage et volant moteur) : pièces origine : 800 €, kit renforcé  : 1 415 €.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider