Boîtier de direction

Sommaire

Le boîtier de direction est un élément déterminant de sécurité pour la fonction direction des véhicules. Raison de plus pour se pencher sur cet organe !

Boîtier de direction : caractéristiques

Principe de fonctionnement

Il transforme le mouvement de rotation du volant, initié par le conducteur, en mouvement de translation pour engendrer le braquage des roues.

Description

Il existe deux systèmes qui cohabitent :

  • Le plus courant est un boîtier faisant partie intégrante, pour les voitures particulières, de la crémaillère de direction. Le volant imprime son mouvement de rotation au boîtier par un axe appelé colonne de direction. Un pignon à l'entrée du boîtier s'engrène à une barre dentée (barre de direction) interne à la crémaillère ; c'est à ce moment que le mouvement de rotation est transformé en mouvement de translation. La barre de direction elle-même reliée à des biellettes de direction, en se déplaçant, permet le braquage des roues.
  • L'autre système, surtout utilisé sur les utilitaires et 4x4, se compose seulement d'un boîtier de direction, actionné par le volant et la colonne de direction. Le pignon d'entrée est une vis sans fin, qui actionne par l'intermédiaire d'un système à billes, un secteur denté. Celui-ci est solidaire d'une bielle extérieure (bielle pendante) qui transmet le sens de braquage à la timonerie de direction, reliée aux roues.

À noter : quels que soient les types de boîtiers, ils sont systématiquement épaulés aujourd’hui par une assistance hydraulique ou électrique qui démultiplie l'effort.

L'entretien du boîtier de direction

Les boîtiers intégrés à crémaillère

Les incidents sur les boîtiers sont exceptionnels (chocs dus à accidents). Bien qu'ils soient démontables, les professionnels ont systématiquement recours à un remplacement de la crémaillère de direction complète.

Les boîtiers sans crémaillère

De par leur conception, il existe toujours un jeu « fonctionnel », qui doit être contrôlé régulièrement et réajusté à l'aide d'une vis de réglage .

Ce système est lubrifié par de l'huile, qui peut être remplacée (le boîtier comporte un bouchon de niveau) ; en général, il s'agit d'huile de boîte de vitesses (80w90 ou ATF).

Tableau comparatif entre les deux types de boîtiers

 

Boîtier VL (pour véhicules légers)

Boîtier utilitaire

Avantages

  • Léger
  • Sans entretien
  • Fiable
  • Robustesse
  • Démultiplication
  • Encombrement réduit
  • Filtration des chocs
Inconvénients
  • Ne peut être installé que sur des véhicules légers
  • Un dépose-pose souvent difficile
  • Réglage systématique de la géométrie après dépose
  • Nécessite un entretien
  • Direction moins précise
  • Souvent onéreux à l'achat

Les symptômes de dysfonctionnement sont :

  • un jeu important au volant ;
  • une direction imprécise ;
  • le volant ne revenant pas après un braquage ;
  • des fuites d'huile au niveau des joints.

Remarque : les réglages et démontages doivent être effectués exclusivement par un technicien confirmé.

Prix du boîtier de direction

 

Type boîtier

Réseau constructeur

Équipementiers

Sites automobiles

Sites spécialisés


 

Pièce neuve

Boîtier-crémaillère (VL)

970 €

600 €

578 €

515 € (promos régulières jusqu'à 50 %)

Boîtier utilitaire (4x4)

1 200 €

900 à 1 200 €

Non fourni

840 €


 

Échange standard

Boîtier-crémaillère (VL)

600 €

450 €

250 € (peu de choix) + 44 € de consigne

240 € (+ 150 € de consigne)

Boîtier utilitaire (4x4)

800 €

500 à 600 €

Non fourni

450 € (non inclus consigne et port pour retour pièce usagée)

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider