Transmission intégrale

Sommaire

De nos jours, les automobiles sont principalement conçues pour des trajets urbains sans aucun obstacle. Les constructeurs équipent donc les véhicules de deux roues motrices uniquement. Si vous vivez en montagne ou en région de fortes pluies, peut-être devriez-vous vous laissez tenter par la transmission intégrale…

La transmission intégrale : qu’est-ce que c’est ?

Définition

Une voiture à transmission intégrale est un véhicule qui possède quatre roues motrices au lieu de deux. Cela signifie, de manière simple, que les quatre roues reçoivent la puissance du moteur et sont actives : vous gagnez en motricité et en adhérence.

Nombreux sont les constructeurs qui offrent la possibilité de choisir cette option sur les voitures qui sortent de l’usine. Sur les véhicules lambda, les deux roues avant (seulement) tirent la voiture entière tandis que les roues arrière ne font que tourner sur elles-mêmes en suivant le mouvement.

Bon à savoir : la transmission intégrale peut-être enclenchable (comme sur les véhicules tout-terrain), semi-permanente (sur les SUV ou les grosses automobiles), ou permanente (sur les voitures haut de gamme).

Fonctionnement

Avoir la transmission intégrale sur sa voiture, c’est posséder quatre roues motrices. Oui, mais pas seulement : la technologie ne cesse d’évoluer et  les automobiles deviennent de plus en plus intelligentes et automatisées.

En montagne, sur une voie enneigée, vous pouvez vite rencontrer des difficultés. Si vous possédez une voiture à traction avant uniquement, éteignez le moteur et appelez à l’aide. Si votre voiture est équipée d’une transmission intégrale, reprenez le volant. Grâce à des capteurs, votre véhicule va « réfléchir » de sorte à envoyer de la puissance à une roue qui possède encore suffisamment d’adhérence pour vous permettre de faire évoluer la situation.

Plus simplement, si vous êtes sur une voie glissante à cause de la pluie ou de la neige, votre automobile sera en mesure de vous assurer plus de motricité. La puissance envoyée à chaque roue pourra vous permettre d’éviter un « tout droit » et une perte du pouvoir directionnel

Bon à savoir : quelle que soit la situation, posséder une transmission intégrale, c’est être assuré que les roues ne patineront pas devant le danger !

La transmission intégrale : quels avantages, quels inconvénients ?

Les avantages de la transmission intégrale 

  • Posséder une traction intégrale, c’est s’assurer plus de motricité et  donc plus de sécurité sur des voies risquées ou accidentées. Votre voiture ne restera plus coincée dans un amas de boue ou de neige.
  • L’adhérence est bien meilleure !  En cas de forte pluie, vous ressentirez mieux la chaussée et aurez moins de risque de perdre le contrôle de votre véhicule.

Bon à savoir : la transmission intégrale ne vous permet d'avoir motricité et adhérence que si vos pneumatiques sont en bon état. Cela reste la condition qui garantit votre sécurité. 

Les inconvénients de la transmission intégrale 

Malheureusement, la transmission intégrale n’offre pas que des avantages !

  • Ce système s’acquiert bien souvent en option. Cela signifie, que bien des fois, votre automobile sera plus onéreuse en transmission intégrale que si vous aviez choisi la version lambda. C'est une dépense d'argent en plus. 
  • La transmission intégrale augmente considérablement le poids des roues arrière qui en sont équipées. La voiture est plus lourde, elle consomme donc plus de carburant !
  • La gestion de la boîte de vitesses peut paraître plus complexe pour qui n'en a pas l'habitude.
Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider