Reprogrammation du moteur essence

Sommaire

La reprogrammation d’un moteur à essence peut améliorer le rendement de celui-ci et réduire sa consommation en carburant. Est-t-elle réellement efficace pour tous les types de moteurs et pour leurs utilisations. Nous répondrons à cette question en vous expliquant en quoi elle consiste et en vous exposant quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Reprogrammation du moteur essence : principe et caractéristiques

Les systèmes d’injection d’essence des moteurs modernes sont gérés par des systèmes électroniques. Leur reprogrammation permet d’optimiser les performances de ces organes afin de gagner de la puissance et du couple moteur.

Principe de la reprogrammation

L’injection électronique est commandée par un appareillage couramment appelé E.C.U. (Electronic Control Unit), qui se compose d’un calculateur et d’un logiciel de gestion de ce dernier. Des capteurs apportent les informations nécessaires à la gestion du fonctionnement et du rendement du moteur.

Le but de la reprogrammation est de modifier les paramètres en les reprogrammant, par le biais d’ordinateurs utilisant des logiciels destinés à cet effet. Les paramètres de la distribution, de la pression de suralimentation et de la circulation des gaz d’échappement peuvent également être reprogrammés.

Bon à savoir : une reprogrammation moteur s’avère efficace à condition de n’être effectuée que sur un moteur en excellent état de fonctionnement.

Caractéristiques de la reprogrammation

Sur les anciens moteurs des années 1980 et 1990, le remplacement des puces d’origine par des powerchips améliore les performances des moteurs.

Les moteurs modernes nécessitent des interventions plus sophistiquées, car ils le sont également. Avec notamment leurs systèmes de distribution variable ou de suralimentation, les logiciels utilisés pour leur reprogrammation sont adaptés aux différents types de moteurs conçus par les marques d’automobiles.

Ils modifient les courbes d’allumage, d’injection de carburant et de carburation, de distribution, du rapport volumétrique du moteur, de la recirculation des gaz d’échappement dans l’admission.

Pour les moteurs suralimentés par des compresseurs ou des turbocompresseurs, des capteurs permettent également de régler la pression de charge de ces appareils.

Bon à savoir : il s’agit donc pour les professionnels de la reprogrammation de relever la cartographie du calculateur, puis d’en paramétrer une nouvelle. Ensuite, ils analysent les nouvelles valeurs afin vérifier leur amélioration en testant le véhicule reprogrammé sur un banc de puissance.

Intérêt d'une reprogrammation moteur

Intérêt d'une reprogrammation

La reprogrammation d’un moteur à essence présente divers intérêts.

Débrider le moteur lui permet d’avoir évidemment un rendement optimal, ce qui inclut une réduction de sa consommation moyenne de carburant grâce à l’amélioration de la combustion de l’essence obtenue par de meilleurs paramètres d’avance à l’allumage et de l’injection.

Cela évite aussi son encrassement. Cela dit, ce dernier facteur dépend aussi de l’utilisation de la voiture, la conduite urbaine ou à trop bas régime facilitant l’encrassement.

Pour les gros rouleurs ou les amateurs de conduite sportive, voire de compétition, elle apporte davantage de plaisir au volant.

Bon à savoir : les moteurs reprogrammés devront fonctionner avec du sans plomb 98, un indice d’octane élevé de l’essence étant plus adapté à un accroissement des performances. La différence de prix au litre de ce carburant sera en principe compensée par la réduction de la consommation moyenne.

Avant d’envisager une reprogrammation du moteur de votre voiture, les questions à se poser sont :

  • Le moteur de ma voiture est-t-il en excellent état ?
  • Le moteur est-t-il vraiment conçu pour que ses performances et son rendement soient améliorés ?
  • Le kilométrage et l’usage que j' effectue de ma voiture justifient-ils et rentabilisent-ils une reprogrammation ?

Avantages, inconvénients et limites

Les avantages sont donc les suivants : gain de puissance, gain de couple moteur, meilleur rendement du moteur, réduction de la consommation moyenne d’essence, plus de plaisir de conduite.

Il n’y a pas d’inconvénient sur le plan du fonctionnement du moteur à partir du moment où celui-ci est en excellent état.

À noter : le type de moteur que vous souhaitez reprogrammer est important. Un moteur non conçu pour la performance et destiné à une utilisation économique ne pourra pas gagner beaucoup de puissance, de même qu’un moteur déjà très préparé à l’origine.

Par contre, il peut exister des inconvénients liés à l’efficacité réelle de la reprogrammation. Les graphiques de comparaison entre l’avant et l’après reprogrammation sont compliqués à interpréter pour un novice en la matière, et le gain de puissance ou de couple réel peut finalement s’avérer faible.

La méfiance s’impose donc sur des chiffres ou des pourcentages trop optimistes vantés par des professionnels. Un gain moyen de 15 chevaux sur un moteur bas de gamme sans prétentions sportives est déjà très important, même si ce chiffre paraît petit.

Bon à savoir : une préparation moteur réellement poussée va au-delà de la reprogrammation. Elle impose de remplacer les pièces mécaniques qui le composent, ainsi que certains périphériques comme les collecteurs et lignes d’échappement.

Réalisation d'une reprogrammation du moteur essence

Sur des véhicules datant des années 1980 et 1990, une reprogrammation peut être effectuée par vos soins très simplement en changeant les puces électroniques des E.C.U. par des power chips (puces de puissance).

Ces éléments, surtout lorsqu’il s’agit de robustes V6 et V8 américains ou japonais, souvent programmés en dessous de leurs capacités réelles, supportent très bien ces reprogrammations faciles à réaliser en quelques minutes par le simple échange des puces.

Attention  : la seule précaution a prévoir est de manipuler celles-ci avec des gants en latex, afin de ne pas les recouvrir de sueur, une substance corrosive pour leurs éléments.

Pour les moteurs actuels, la meilleure solution consiste à s’adresser à des professionnels disposant des outils de paramétrage et de contrôle adéquats. Ils garantiront leur intervention, vous expliqueront en détail la nature du travail effectué, et la facturation de celui-ci les engagera envers vous.

Prix d'une reprogrammation du moteur essence

Les fourchettes de prix varient entre les types de moteurs et les marques de leurs constructeurs, et les tarifs propres à chaque professionnel.

Pour une voiture compacte à usage familial, comptez entre 300 et 600 € pour une reprogrammation. Une petite sportive vous vaudra le prix de ce service entre 400 et 800 €. Les modèles plus récents auront un tarif de reprogrammation dans le haut de la fourchette.

Si vous possédez un véhicule déjà pourvu d’un moteur assez performant d’une cylindrée moyenne ou grosse, il vous faudra débourser entre 600 et 1 300 €. Dans le cas d’une voiture de luxe, de sport ou de prestige, les tarifs sont compris entre 600 et 2 000 €.

Les supercars peuvent aussi bénéficier d’une reprogrammation. Les tarifs pour ces moteurs d’exception sont compris entre 3 500 et 4 500 €, voire sur devis pour certaines marques.

Conseil : n’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence entre les prestataires quelle que soit votre voiture.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider