7 outils indispensables dans un coffre de voiture

Qui n'a jamais tenté, une fois en panne au bord de la route, d'ouvrir le capot pour voir ce qui cloche ? En général, faute d'outils, l'opération dépannage s'arrête là.

Voici les outils indispensables que l'on devrait toujours avoir avec soi.

Un cric pour lever la voiture

Un cric pour lever la voiture
© Thinkstock

Cela semble évident, et pourtant, après avoir acheté une voiture d'occasion, il peut arriver que l'on roule sans cric. En cas de crevaison, il faudra donc appeler la dépanneuse, ce qui coûtera déjà le prix d'un pneu.

L'achat d'un cric vous coûtera une trentaine d'euros. Son utilisation est relativement simple, pourvue que la voiture soit bien calée. Il suffit de glisser le cric sous le véhicule à l'emplacement indiqué dans la notice d'utilisation de la voiture, et de tourner la manivelle pour lever. 

À noter : en vérifiant la présence du cric, profitez-en pour contrôler la pression de la roue de secours, souvent négligée.

Une clef à roue à long manche

Une clef à roue à long manche
© Thinkstock

Normalement, à l'instar du cric, la clef pour démonter les roues est présente dans le véhicule. Elle sert aussi à actionner le cric.

Mais bien souvent, la clef fournie avec le véhicule s'avère insuffisante si les roues sont très serrées. En effet, les garagistes, lorsqu'ils démontent et remontent les roues, utilisent des pistolets spéciaux qui serrent exagérément les boulons des roues, les rendant très difficiles à démonter. 

Investir dans une clef à roue à long manche est une sage précaution si l'on veut pouvoir démonter une roue crevée. Pour une quinzaine d'euros, vous aurez un bras de levier pour démultiplier votre effort. Au pire, vous pourrez toujours monter dessus, voire sauter ou taper avec un marteau pour débloquer un boulon récalcitrant. 

Une clef à bougie

Une clef à bougie
© Thinkstock

Une voiture qui s'arrête, qui peine à démarrer... Une vérification des bougies s'impose, d'où la nécessité d'avoir avec soi une clef à bougie. Pour le prix, entre 5 et 10 €, il serait dommage de s'en priver! 

Au moment de choisir votre clef, vérifiez qu'elle convient bien à votre véhicule. Est-elle suffisamment longue ? Certaines voitures ont des puits de bougie très profonds. Testez avant d'acheter ! 

Bon à savoir : avoir avec soi des bougies de rechange n'est pas un luxe. Prévoyez-les également dans la boîte à outils.

Des tournevis

Des tournevis
© Thinkstock

Plats, et cruciformes : pas besoin d'emporter cinquante tournevis, quatre bien choisis suffiront. Prévoyez deux tournevis plats, un gros et un moyen, et deux cruciformes. Les constructeurs aiment multiplier le type de vis employées pour fixer des accessoires ou serrer des colliers.

La meilleure solution reste d'observer les vis utilisées dans le moteur de votre véhicule et de prévoir les tournevis en conséquence. Regardez particulièrement les colliers de serrage des durits : ce sont eux que vous pourriez être amenés à démonter au bord de la route, en cas de rupture d'une durit.

Un coffret de douilles

Un coffret de douilles
© Thinkstock

Un petit coffret de douilles avec une clef à cliquet et sa rallonge peut rendre bien des services sur le bord de la route ! Avec des douilles allant de 8 à 17, vous pouvez démonter les trois quarts des pièces du moteur de votre voiture. 

La rallonge est primordiale, car elle vous permettra d'accéder aux écrous mal situés, difficilement accessibles. 

À noter : on trouve des coffrets complets premier prix aux alentours de 10 €, mais leur qualité est médiocre. Le cliquet casse au bout de cinq utilisations et ne supporte pas les gros efforts, comme ceux que la mécanique impose. Préférez investir dans un coffret de marque, qui durera aussi longtemps que plusieurs voitures. Prévoyez un budget d'environ 80 € pour du matériel de qualité. 

Des chiffons

Des chiffons
© Thinkstock

On n'y pense pas toujours, mais la mécanique, c'est sale ! Rien ne plus agaçant que de se retrouver les mains pleines de cambouis, avec une voiture prête à reprendre la route. 

Prévoyez des chiffons, en quantité suffisante, car vous serez peut-être amené à éponger de l'huile ou tout autre fluide. De vieux vêtements en coton découpés font parfaitement l'affaire. Préférez plusieurs petits chiffons à un seul grand, qui pourrait se prendre dans certaines pièces du moteur.

Une pince-étau

Une pince-étau
© Thinkstock

Elle sera votre troisième main ! Cet outil très pratique permet d'appliquer une pression constante sur une pièce grâce à un système de verrouillage. Ainsi, la pince-étau maintient la pièce dans la position voulue, et vous laisse vos deux mains pour travailler dessus.

Comptez une quarantaine d'euros pour cet outil qui peut également rendre service lors de bricolages domestiques. 

Bon à savoir : l'utilisation de la pince-étau est très simple. Serrez la pince sur la pièce avec la molette, et bloquez avec le taquet. La pièce ne bougera plus.

Pages Jaunes vous en dit plus

Avec ces quelques outils, vous pourrez vous dépanner dans bien des cas.

Petit bilan du prix d'un dépannage pour panne sur autoroute...

La meilleure manière de prévenir les pannes reste encore de faire réviser ou d'entretenir régulièrement son véhicule : téléchargez gratuitement le guide pratique de l'entretien de votre voiture.

Connaissez-vous la réglementation pour les coffres de toit ?

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider