3 points à vérifier sur sa voiture pour préparer l'hiver

Sommaire

L'hiver arrive et avec lui, la neige et le froid qui mettent votre corps à rude épreuve. Manteau, écharpe, bottes et vitamine C, vous connaissez ces gestes par cœur. Mais pour votre voiture ?

Tour d'horizon des trois grands points à vérifier pour préparer votre auto à passer l'hiver.

Préparer son auto pour l'hiver : les pneus, les chaussures de votre voiture

Quatre feuilles de papiers, c'est l'équivalent de la surface de vos pneus qui vous maintient accroché au bitume. Quand la route devient glissante, il est donc indispensable d'y prêter la plus grande attention.

Et qui dit hiver, dit pneus hiver :

  • Si votre bourse vous le permet achetez quatre pneus hiver. Mais si vous n'habitez pas en montagne, sachez que deux pneus hiver montés sur les roues motrices (99 % du temps les roues avant) sont largement suffisants.
  • Quitte à mettre de l'argent, mieux vaut acheter deux bons pneus de grandes marques plutôt que quatre pneus d'une qualité moyenne. La différence peut parfois être énorme entre deux marques de pneus.
  • Attention toutefois, en cas de fortes chutes de neige, sur une route de montagne, le freinage peut rapidement conduire à un tête à queue ! Dans ce cas, munissez-vous de 4 pneus neige.
  • Enfin, pensez à contrôler plusieurs fois dans l'hiver la pression de vos pneus. Un pneu mal gonflé augmente le risque d'avoir un accident, et à plus forte raison en hiver.

Bon à savoir : chaînes ou chaussettes sont indispensables pour monter en station. Les forces de l'ordre pourront vous en interdire l'accès si vous n'êtes pas équipé. Sachez que les chaussettes sont plus faciles à mettre, mais qu'elles s'usent très vite. Pour le long terme, optez pour les chaînes.

À noter : à compter du 1er novembre 2021, l'équipement des véhicules de pneus neige/hiver ou de chaînes devient obligatoire en période hivernale (du 1er novembre au 31 mars), hors véhicules équipés de pneus à clous, dans les régions montagneuses (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées et Massif vosgien). La liste des communes concernées doit être définie par les préfets de chaque département de ces régions montagneuses (décret n° 2020-1264 du 16 octobre 2020).

Voir et être vu : la sécurité en hiver

C’est le mot d’ordre en hiver dans des conditions humides (neige, pluie, brouillard) qui ne faciliteront pas votre trajet.

Voir

Pour bien voir :

  • procurez-vous l'indispensable raclette pour dégivrer votre pare-brise ;
  • vérifiez vos balais d’essuie-glace et ne les utilisez pas sur un pare-brise givré ou enneigé ;
  • vérifiez les ampoules de vos feux.

Astuce : pas très esthétique, mais effet radical, placez un carton sur votre pare-brise le soir avant de rentrer pour éviter que le givre ne s'y dépose. Pensez aussi à vous procurer une petite bombe de dégivrage au cas où votre serrure aurait gelé dans la nuit.

Être vu

Pour bien être vu, pensez tout simplement à vérifier que vos optiques de feux avant et de feux arrière sont bien dégagés et que rien n'obstrue le passage de la lumière.

Bon à savoir : ayez toujours une boite d’ampoules neuves dans votre boite à gants. Attention, les modèles de voiture récents sont construits d’une manière qui complique le changement d’ampoule et vous oblige parfois à faire un détour chez un garagiste.

Coup de froid sur votre auto : coup de chaud sous le capot !

Les températures basses ne conviennent pas mieux que les fortes chaleurs pour votre voiture.

Soulever le capot

Ouvrez le capot de temps en temps pour vérifier :

  • La batterie qui supporte mal les grands froids et l’utilisation intensive du chauffage, du dégivrage, et des feux. Plutôt résistante, si vous ne l’avez pas changée depuis longtemps pensez tout de même à la faire vérifier.
  • Les bougies, celles d’un modèle essence sont à changer tous les 60 000 km. Aucune recommandation pour celles des modèles diesel. Pensez tout de même à les faire vérifier de temps en temps.
  • Le liquide de refroidissement qui doit supporter les températures basses pour ne pas geler dans votre moteur. La température de gel est souvent écrite en gros sur les bidons de liquide de refroidissement.

Faire tourner le moteur

Enfin, si vous ne devez retenir qu'un seul conseil pour aider votre voiture à passer l'hiver, retenez celui-ci : avant de partir, laissez tourner le moteur de votre voiture pendant 5-10 minutes. Ce petit geste est tout simplement LE geste le plus important à adopter en hiver. Cela permet au moteur d'atteindre sa température de fonctionnement idéale et cela évite qu'il ne s'use trop vite. C'est un peu comme l'échauffement d'un sportif avant une compétition.

Une recommandation tout aussi valable pour ceux qui décident de laisser la voiture au garage pendant la période de froid. Car si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises au printemps, pensez à faire tourner votre voiture au moins 15 minutes une fois par mois.

Tous nos conseils pour votre voiture l'hiver :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider