Fuite de liquide de refroidissement

Sommaire

Une fuite de liquide de refroidissement est la cause d'un dysfonctionnement de l'un des éléments du circuit de refroidissement. Elle peut engendrer une surchauffe, voire une panne. Quelles sont les causes et les conséquences de ce phénomène ? Comment y remédier et à quel prix ? Toutes les réponses dans cet article.

Comment reconnaître une fuite de liquide de refroidissement ?

Une fuite de liquide de refroidissement est un signal à ne pas négliger. Différents types de symptômes peuvent être observés :

  • une baisse du niveau du liquide dans le vase d'expansion ;
  • la présence d'un dépôt blanchâtre au niveau d'une durite, de la pompe à eau, d'un collier de serrage ou du radiateur ;
  • une fumée blanche au niveau du pot d'échappement ;
  • un bouillonnement dans le vase d'expansion.

Important : dès que l'un de ces signes est constaté, il est vivement recommandé de faire examiner son véhicule par un professionnel.

Fuite de liquide de refroidissement : les causes

Une fuite de liquide de refroidissement peut être due à :

  • une défectuosité du radiateur automobile ;
  • une rupture du joint de culasse ;
  • une durite percée ;
  • des joints en mauvais état ;
  • une oxydation du radiateur.

Bon à savoir : une fuite de liquide de refroidissement entraîne souvent une surchauffe.

Fuite de liquide de refroidissement : comment y remédier ?

Pour stopper une fuite de liquide de refroidissement, il existe des traitements spécifiques comme le stop fuite radiateur. Ce liquide est capable de prévenir les micro-fuites, mais aussi de colmater les micro-fissures au niveau du radiateur.

Ce produit présente plusieurs avantages :

  • il est compatible avec tous les systèmes de refroidissement des moteurs essence et diesel ;
  • il évite la dégradation des caoutchoucs ;
  • il prévient la formation de la corrosion ;
  • il est adapté à tous les liquides de refroidissement et antigels.

Un bon entretien préalable limite toujours les risques de fuites de liquide. Il est conseillé de vérifier régulièrement l'état du liquide de refroidissement contenu dans le vase d'expansion ainsi que son niveau. Cela permet de s'assurer qu'il conserve ses propriétés. Il ne doit pas contenir d'impuretés.

Enfin, si la fuite de liquide de refroidissement est très importante, et pour éviter une casse moteur, il est sans doute nécessaire de changer le radiateur rapidement, en faisant appel à un garagiste.

À noter : il est recommandé de changer le liquide de refroidissement tous les 3 ou 4 ans, voire plus souvent, si l'on parcourt plus de 20 000 km par an.

Liquide de refroidissement et radiateur auto : prix

Une fuite de liquide de refroidissement représente un coût important. En effet, elle peut nécessiter, comme évoqué, le remplacement du radiateur et de l'ensemble du circuit.

Le coût de la pièce est souvent compris entre 200 et 300 € selon la marque et le type du véhicule concerné. Le prix de la main d’œuvre et des diverses prestations, si les travaux sont pris en charge par un mécanicien auto, viendront en supplément.

Un joint de culasse coûte environ 50 €. Quant au prix d'un flacon de stop fuite radiateur, il varie entre 10 et 20 € (contenance 250 ml).

Recommandation : pour connaître le prix des réparations qui s'imposent en cas de fuite importante, mieux vaut faire établir un devis par un garagiste.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2017, les garagistes ont l'obligation de proposer dans certains cas des pièces d'occasion à la place de pièces neuves (article L. 224-67 du Code de la consommation). Ces pièces d'occasion sont issues des casses automobiles (centres VHU) ou remises en état par les constructeurs. L'obligation s'applique aux pièces suivantes (article R. 224-25 du Code de la consommation, issu du décret n° 2016-1890 du 27 décembre 2016) : pièces de carrosserie amovible ; pièces de garnissage intérieur et de sellerie ; pièces optiques ; vitrages non collés ; certaines pièces mécaniques ou électroniques. Cette obligation ne s'applique pas lorsque le garagiste intervient à titre gratuit (garantie ou mesure de rappel), si le délai est trop important ou si la pièce fait courir un risque pour l'environnement, la sécurité routière ou la santé publique. Un arrêté du 8 octobre 2018 (dont l'entrée en vigueur est fixée au 1er avril 2019) précise les modalités d’information des consommateurs par les réparateurs automobiles, en matière de disponibilité des pièces issues de l’économie circulaire (notamment par affichage).

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider