Perte de liquide de refroidissement

Sommaire

En automobile, vérifier les niveaux de fluides est important. En effet, ce sont ces contrôles préliminaires qui peuvent permettre d'anticiper une panne, comme une fuite de liquide de refroidissement.

En l’occurrence, procéder régulièrement au contrôle du niveau du circuit de refroidissement permet de déceler d'éventuelles pertes de liquide de refroidissement.

Comment détecter une perte de liquide de refroidissement ?

Le contrôle se fait par le bocal d'expansion. Ce réservoir possède la plupart du temps deux repères gravés sur son corps. Le niveau mini indique le seuil minimal en dessous duquel une recharge est nécessaire, tandis que le niveau maxi est la limite à ne pas dépasser pour éviter tout débordement.

Le contrôle doit s'effectuer de préférence à froid (attention : ouvrir le réservoir de refroidissement moteur chaud peut entraîner de graves brûlures) ; le niveau doit être situé entre le niveau mini et maxi.

Astuce : pour simplifier ce contrôle, vous pouvez marquer avec un feutre le niveau réel sur le bocal.

Toute variation de niveau doit être considérée comme un risque de dysfonctionnement, et de fuite de liquide de refroidissement.

Il existe également d'autres méthodes couramment utilisées pour détecter une fuite de liquide de refroidissement sur votre voiture. Surveillez attentivement les indicateurs du tableau de bord, notamment l'indicateur de température qui peut monter dans le rouge, signalant un niveau bas du liquide de refroidissement.

Certaines voitures sont également équipées d'un voyant spécifique représenté par un symbole en forme de contenant rectangulaire partiellement rempli, qui s'allume en cas de déperdition de liquide.

Une inspection visuelle régulière sous le véhicule est essentielle. Recherchez des gouttes de liquide ou des flaques colorées (généralement verte, orange ou rose) sur le sol. Si vous vérifiez votre auto et que vous constatez une fuite, consultez rapidement un garagiste pour éviter des complications telles que la surchauffe du moteur. Des vérifications régulières peuvent prévenir des pannes coûteuses et garantir le bon fonctionnement de votre véhicule.

Comment se produit une perte de liquide de refroidissement ?

Avant d'énumérer les causes possibles de fuite de liquide, PagesConseils vous présente le système de refroidissement :

Le rôle du système de refroidissement

Il permet au moteur d'évacuer les calories générées par la température de combustion des cylindres (800 °C). En effet, les pièces mécaniques le constituant ne peuvent pas supporter cette chaleur si le liquide caloporteur (le liquide de refroidissement) n'effectue pas sa mission : se charger des calories, les acheminer jusqu'au radiateur pour les évacuer à l'air libre.

Les éléments du système de refroidissement

Pour remplir cette mission, le système de refroidissement est composé de :

L'enceinte du moteur :

Le liquide de refroidissement circule au plus près des chambres de combustion pour capter les calories.

Les durites :

Ce sont les canalisations rigides (métalliques) ou souples (en caoutchouc) qui permettent la circulation du liquide de refroidissement.

Le radiateur :

C'est un échangeur thermique qui permet l'évacuation des calories à l'air libre d'une part, et le refroidissement du liquide d'autre part.

Le thermostat :

Inséré dans le circuit, c'est une vanne thermique qui permet la régulation de température du liquide (de 92 à 95 °C). Lorsque la température du liquide est trop basse, source de consommation de carburant et de pollution, le thermostat obture le circuit de refroidissement jusqu'à la température de régulation.

La pompe à eau :

Entraînée par le moteur, elle est munie d'une turbine qui accélère le débit.

Le GMV (groupe moto-ventilateurs) :

Il s'agit de ventilateurs électriques actionnés par une sonde thermostatique. Lorsque la température de régulation est dépassée, ils forcent l'air à travers le radiateur, évitant ainsi une surchauffe.

Le bocal d'expansion :

C'est un récipient permettant la variation de niveau entre moteur chaud et moteur froid (le volume du liquide augmente avec la température).

Quelles sont les raisons de la perte de liquide de refroidissement ?

La technique pour déterminer l'origine des fuites consiste à insérer de l'air sous pression dans le circuit et à effectuer un contrôle visuel. Voici les différentes raisons possibles de la fuite :

Les durites 

Votre durite est soit desserrée, soit coupée (c'est la cause de perte de liquide de refroidissement la plus courante). La durite peut subir des contraintes liées aux vibrations du moteur, aux changements de température et à l'usure naturelle au fil du temps. De même, les coupures peuvent survenir à cause de frottements constants, d'abrasions ou même de dommages causés par des objets extérieurs.

Le radiateur

La perforation du radiateur est un problème courant en matière de perte de liquide de refroidissement. Le radiateur est une pièce positionnée à l'avant du véhicule pour favoriser le refroidissement. Il est malheureusement fortement exposé aux projections (cailloux, débris de la route, etc.).

Le bouchon du radiateur

Le couvercle du radiateur agit comme une soupape de libération de pression. Lorsque la pression dans le système atteint un niveau critique, il libère l'excès de pression, empêchant ainsi des dommages potentiels au radiateur, aux durites et à d'autres composants. Cependant, si le couvercle est défectueux, il peut ne pas maintenir la pression correctement, provoquant des fuites de liquide de refroidissement.

La pompe à eau 

La défaillance de la pompe à eau, plus précisément du côté de son joint d'étanchéité, peut constituer une cause majeure de la perte de liquide de refroidissement dans une automobile.

Le joint de culasse du moteur

Le joint de la culasse permet une communication étanche entre le bloc moteur et la culasse. Lorsque le joint de culasse est défectueux, il peut laisser le liquide de refroidissement s'infiltrer dans les chambres de combustion du moteur. Dans ce cas, le démarrage à froid produit une fumée blanche vaporeuse.

Le système de chauffage

Des problèmes dans le système de chauffage de votre auto (les noyaux du radiateur sont bouchés ou les vannes ne sont plus en état, par exemple) peuvent entraîner une fuite du liquide de refroidissement.

Comment effectuer une réparation en cas de perte de liquide de refroidissement ?

Qu'il s'agisse de la procédure de contrôle sous pression, du remplacement des éléments défectueux ou du remplissage du circuit, ces opérations souvent complexes nécessitent de bonnes connaissances mécaniques. C'est pourquoi il est préférable de confier son auto à un garage professionnel. Après vous avoir délivré un devis, le garagiste effectuera les travaux correspondants, étape par étape : comptez pour cela de 100 € (remplacement d'une durite) à 1 500 € (joint de culasse défectueux)*.

Tarifs très fluctuants suivant les voitures

En conclusion

  • Il est important de vérifier régulièrement les niveaux de liquide de refroidissement en automobile pour prévenir les pannes.
  • Pour détecter un problème de fuite de liquide, vérifiez le niveau via le bocal d'expansion, en notant les repères mini et maxi.
  • Faites le contrôle à froid pour éviter les risques de brûlures.
  • Utilisez les indicateurs du tableau de bord et inspectez le dessous de l’auto.
  • Les fuites peuvent être dues à des durites desserrées, un radiateur perforé, un bouchon de radiateur défectueux, une pompe à eau défaillante, un joint de culasse défectueux, ou des problèmes de chauffage.
  • Ces réparations complexes de fuite nécessitent des compétences mécaniques.
  • Confiez l’auto à des garages professionnels pour ces opérations, avec des prix variant de 100 € à 1 500 € en fonction des réparations nécessaires.
Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider