Chaîne de distribution

Sommaire

La chaîne de distribution a un rôle primordial dans le fonctionnement du moteur, c'est elle qui transmet le mouvement du vilebrequin à l'arbre à cames et à la pompe haute pression pour le moteur HDI ou l'injection directe essence. Après être tombée en désuétude dans les années 90, elle revient en force sur les véhicules actuels.

Le point maintenant.

Rôle et constitution de la chaîne de distribution

Dans le moteur 4 temps, la bielle et le vilbrequin transforment le mouvement de translation du piston en mouvement de rotation.

Pour le déroulement du cycle à 4 temps, les soupapes d'admission et d'échappement s'ouvrent et se ferment au moment opportun grâce à l'arbre à cames. La rotation de l'arbre à cames est assurée par le vilebrequin à l'aide de la courroie ou la chaîne de distribution, qui synchronise ces 2 éléments.

La chaîne de distribution est composée de maillons métalliques (elle peut être double) et permet de synchroniser le vilebrequin avec l'arbre à cames. Elle est graissée par l'huile moteur et sa tension et son guidage est assurée par des patins caoutchouc et un tendeur hydraulique (alimenté par la pression d'huile moteur).

Avantages et inconvénients de la chaîne de distribution

Voici ses avantages :

  • Sa grande qualité est sa longévité qui souvent, est équivalente à la durée de vie du véhicule, supprimant de facto son remplacement périodique (au contraire de la courroie de distribution).
  • Son fonctionnement à vie sans entretien permet de faire des économies de maintenance, argument bienvenu à la revente.

À noter : il existe une nouvelle génération de courroies fonctionnant dans l'huile, permettant d'allonger spectaculairement les remplacements périodiques (tous les 200 000 km ou plus !).

Notons plusieurs inconvénients :

  • Son poids, additionné à celui des patins de guidage et du tendeur hydraulique empêche d'équiper les petits moteurs. En effet, toute augmentation de poids est source de consommation et de pollution.
  • Elle est consommatrice d'énergie par les efforts résistants engendrés par sa rotation (beaucoup plus importants que pour une courroie plus souple). Pour cette raison aussi, on retrouve cette technologie surtout sur des moteurs de plus grande cylindrée.
  • Elle engendre des bruits de fonctionnement plus importants que pour la courroie de distribution.

Chaîne de distribution : quelques conseils utiles

Symptômes de dysfonctionnement

Malgré sa longévité, la chaîne de distribution peut avoir des défaillances, annonciatrices d'une casse probable, entraînant invariablement la casse moteur :

  • un bruit anormal de fonctionnement peut être dû à une chaîne détendue. Si elle est accessible, contrôler sa tension manuellement ;
  • son allongement est signe d'usure : chez certains constructeurs comme Mercedes, il est possible de mesurer son usure, donc son allongement, en contrôlant le décalage en degrés de la distribution.

Astuce : pour écouter les bruits moteur, il existe des stéthoscopes d'atelier, (même principe que les stéthoscopes médicaux), mais un grand tournevis fera l'affaire, vous serez étonné de tous les bruits identifiables dans le moteur !

Remplacement de la chaîne de distribution

Celui-ci est très improbable, tant la chaîne de distribution est fiable. Si tel était le cas, cette opération peut présenter des difficultés, ne serait-ce que pour le démontage du carter de distribution et son manque d'accessibilité.

De plus, les pignons de distribution étant synchronisés, l'opération nécessite un « calage précis » souvent à l'aide d'outils spéciaux.

Enfin, ce qui n'est pas négligeable, des connaissances techniques approfondies inhérentes au fonctionnement du moteur sont indispensables.

Pour toutes ces raisons, si vous ne maîtrisez pas le sujet, il est souhaitable de confier l'opération à un professionnel sérieux...

Pour en savoir plus :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider