Pont de diodes d'alternateur

Sommaire

L’alternateur est un organe électrique de l’automobile, et son principe est connu. Se faire expliquer la fonction d’un de ses composants, comme le pont de diodes d'alternateur est plus ardu, les professionnels eux-même butant sur cet élément interne qu’ils ne démontent et ne contrôlent plus, préférant l’échange standard de l’alternateur.

Qu'est-ce qu'un pont de diodes d'alternateur ?

Fonctionnement de l’alternateur

Le pont de diodes est un élément capital dans l’alternateur.

Son rôle est de produire une tension électrique, destinée à alimenter les consommateurs électriques du moteur et de recharger la batterie. Sa production d’électricité se résume en 3 phases :

  1. La production (rotor – stator) : entraîné mécaniquement par le moteur, il transforme cette énergie en tension alternative électrique (le stator produit l’électricité en 3 phases grâce à un principe électromagnétique).
  2. Le redressement du courant (pont de diodes) : il transforme le courant alternatif en courant continu, de même nature que l’alimentation électrique du véhicule et de la batterie.
  3. La régulation (ensemble régulateur – balais – rotor) : la tension de service doit être dans une fourchette de 13 à 15 volts ; c’est le régulateur de tension qui module l’alimentation du rotor pour atteindre cet objectif.

Lire l'article

Fonctionnement du pont de diodes

La diode est une sorte de clapet électrique qui impose un sens de déplacement du courant : dans un sens, le courant passe, dans l’autre sens, elle se bloque.

Le pont de diodes est composé de deux groupes de trois diodes de puissance, pouvant supporter une tension importante. Plus précisément, il est constitué de la façon suivante :

  • un groupe est composé de trois diodes positives, reliées entre elles par leur côté non passant : c’est la sortie positive ;
  • l’autre groupe, constitué de trois diodes négatives, reliées entre elles par leur côté passant : c'est la sortie négative ;
  • chaque diode positive est reliée de son côté passant à une diode négative de son côté non passant ;
  • chacune de ces liaisons est reliée à une des trois phases du stator.

Son fonctionnement est le suivant :

  • chaque phase produit alternativement un courant de sens positif et un courant de sens négatif ;
  • lorsque le sens du courant est positif, le courant est bloqué côté négatif et passant côté positif ;
  • lorsque le sens est négatif, donc inversé, il est bloqué côté diodes positives et passant côté sortie négative.

Ce système de « gare de triage » permet donc la production d’un courant continu avec deux polarités distinctes, positive et négative.

Maintenance du pont de diodes d'alternateur

Entretien

Aucune maintenance préventive n’est nécessaire, le système est fiable, chaque groupe de diodes, chauffant en fonctionnement, est fixé sur une platine métallique faisant office de refroidisseur.

L’air circule en permanence à l’intérieur de l’alternateur, grâce à des ailettes pour poulie d’entraînement, permettant l’évacuation de la chaleur.

Dysfonctionnements

Le symptôme sera un défaut de charge de l’alternateur et se traduira par deux dysfonctionnements différents :

  • une ou plusieurs diodes sont passantes dans les deux sens ;
  • une ou plusieurs diodes sont bloquées dans les deux sens.

Dans les deux cas, le contrôle des diodes se fait à l’aide d’un multimètre en fonction diodemètre.

Le principe est d’alimenter la diode par la pile du multimètre, permettant de vérifier la conformité des sens passant (le diodemètre affiche une tension de 1 à 2 volts) ou bloqué (le diodemètre n’affiche pas de tension).

Pont de diode d'alternateur : coût de la réparation

Pour un alternateur de voitures de tourisme, la fourchette de tarif est de 30 à 130 € (boutiques spécialisées en ligne, comme Mikatec, Matériel Discount.com…, ou magasins d’électricité automobile).

Pour les spécialistes, il est souvent possible de remplacer unitairement les diodes, disponibles dans tout magasin sérieux de composants électroniques pour quelques euros.

Bon à savoir : cette option de réparation n’est valable que si elle est effectuée par vos soins (dans ce cas, vous avez de vraies compétences dans le domaine) ou par un électricien auto et qu'elle ne dépasse pas le tarif d'un alternateur complet. Chez la plupart des professionnels, systématiquement, un alternateur neuf ou échange standard vous sera proposé (coût moyen : 110 €).

Lire l'article

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider