Multiplexage auto

Sommaire

La multiplication de la gestion électronique et électrique présente dans une automobile provoque celle des informations à transmettre par le biais du câblage. Le multiplexage auto permet ainsi de réduire la quantité et le poids du câblage, tout en accélérant la communication des informations. La sophistication du système rend toutefois les automobilistes dépendants des spécialistes en cas de problème.

Qu'est-ce que le multiplexage auto ?

Le multiplexage est une technologie permettant de faire circuler un nombre très important d’informations entre les boîtiers électroniques de gestion des commandes et les accessoires par l’intermédiaire d’un câblage électrique réduit.

Véhicules concernés par le multiplexage : introduit au cours des années 90 par des constructeurs haut de gamme allemands et américains, le multiplexage s’est généralisé à la fin de cette décennie sur de nombreuses voitures, pour être aujourd'hui présent sur toutes les automobiles de série.

Rôle du multiplexage auto

Les moteurs, transmissions, assistances de direction, de la suspension et des divers nombreux équipements de confort présents sur les voitures modernes, nécessitent pour les gérer, les activer ou les désactiver un important réseau de câblage électrique. Jusqu'à la fin des années 90, chaque commande nécessitait l’emploi d’un câble spécifique.

Le multiplexage permet de faire circuler plusieurs informations dans le même câble, diminuant ainsi leur nombre, le coût de fabrication, mais surtout leur poids à l’intérieur d’une automobile, situé précédemment entre 80 et 100 kg, pour des réseaux pouvant atteindre 5 km de long. Avec moins de capteurs et un nombre diminué de liaisons avec les boîtiers, tout en permettant d’ajouter de nouvelles fonctions inédites sans surcoût de production, le réseau de câblage multiplexé allège considérablement le poids des voitures actuelles et permet une transmission binaire et rapide des informations.

Différents types et fonctionnement du multiplexage auto

Les deux principaux multiplexages auto

Le bus CAN (Controller area network, réseau de zone de contrôle en français), le mot bus désignant le câble unique de transmission des données, est le système principalement employé pour le multiplexage depuis les années 90. Son débit peut atteindre 1 Mbit/s (mégabit par seconde).

Il est cependant en passe d’être remplacé par le FlexRay, 10 fois plus performant en vitesse de transmission et plus fiable, mais dont le coût de production est encore élevé.

Fonctionnement du multiplexage auto

Un boîtier électronique de codage traite différentes données pour les faire transiter par un seul câble. Un second boîtier décode ces informations, en fait le tri et les envoie vers leur destination finale activant les accessoires électriques, électroniques et mécaniques.

De nouvelles fonctions automatiques pouvant plus facilement être activées par le multiplexage sont ainsi apparues sur les voitures récentes. On peut citer entre autres :

  • l’allumage automatique des feux, des essuie-glaces, des feux de détresse en cas de forte décélération ;
  • l’aide au stationnement ;
  • le radar anti-collision ;
  • les assistances de direction électriques ;
  • le GPS ;
  • la détection du sous-gonflage des pneus, voire leur gonflage automatique.

Entretien du multiplexage auto

Jusqu'en 2001, le multiplexage n’était pas parfaitement au point et a occasionné de nombreux bugs sur les voitures en étant équipées. Depuis, il est devenu plus fiable.

Sa sophistication extrême nécessite pour son entretien d’être confié à des professionnels disposant du matériel indispensable à son contrôle, ses programmations et réparations. Il est donc devenu impossible de nos jours de réparer une panne électrique sur voiture sans passer par le concessionnaire de la marque.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider