Odeur de gaz d'échappement dans l'habitacle

Sommaire

Une odeur de gaz d'échappement dans l'habitacle n'est ni agréable, ni normale. Voyons les solutions qui permettent d'éviter ce type de déconvenue. Découvrons aussi comment y remédier lorsque ce symptôme persiste.

Odeur de gaz d'échappement dans l'habitacle : origines de ce symptôme et solutions

Une odeur de gaz d'échappement dans l'habitacle est souvent un signe d'échappement défectueux. Cette anomalie peut avoir une incidence sur le fonctionnement du système d'échappement, mais aussi sur la santé des occupants du véhicule. Elle peut provenir de divers facteurs.

Dysfonctionnement du filtre à particules 

C'est un organe de filtration dont le rôle est de retenir les particules contenues dans les gaz de combustion. À noter que ce sont des particules de suie composée de carbone. Ce filtre est fréquemment installé sur les échappements des moteurs diesels. Les particules sont nocives pour l'homme car elles peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone, se traduisant le plus souvent par des nausées. Elles sont également dangereuses pour l'environnement.

Une odeur de gaz d'échappement est susceptible de se propager dans l'habitacle lorsque le filtre à particules est colmaté. Il faut donc être vigilant lorsque l'on constate ce symptôme en évitant de se servir du véhicule en question tant qu'il n'a pas été révisé.

Bon à savoir : la meilleure des solutions consiste à remplacer le filtre à particules, car son dysfonctionnement risque de compromettre les organes périphériques, comme le turbo et le catalyseur.

Des fuites de gaz

Ces fuites peuvent se produire au niveau du collecteur d'échappement, ce qui est susceptible de provoquer une odeur de gaz à l'intérieur de l'habitacle. Le collecteur d'échappement est un organe composé de tuyaux métalliques. Il est situé sur la plupart des moteurs multicylindres afin d'en améliorer la performance tout en réduisant le bruit d'échappement. La combustion du moteur entraîne systématiquement une température élevée au niveau des cylindres, pouvant fissurer le joint et provoquer par voie de conséquence une fuite de gaz d'échappement perceptible depuis l'habitacle.

Du véhicule qui nous précède

Il peut émaner du véhicule que l'on suit, des gaz d'échappement que l'on perçoit depuis l'habitacle. Cette odeur est généralement plutôt perçue dans les embouteillages, à chaque accélération et à chaque arrêt du véhicule que l'on suit. Ce symptôme peut être dû à son système antipollution défaillant. Il est conseillé de fermer les ventilations tant que l'on suit le véhicule polluant, puis d'ouvrir largement les vitres ainsi que les grilles de ventilation dès que les risques d'émanations ont disparu.

Bon à savoir : si le symptôme provient de votre véhicule, il est vivement conseillé de vous rendre rapidement chez un garagiste afin qu'il puisse détecter l'origine de l'odeur de gaz d'échappement dans l'habitacle et qu'il remédie au problème.

Bien entretenir son véhicule pour éviter les odeurs de gaz d'échappement

Vérifier régulièrement le système d'échappement ainsi que le filtre à particules permet de limiter les risques d'émanation d'odeur de gaz. Ce contrôle doit être effectué à chaque visite d'entretien du véhicule. La fréquence est préconisée par le constructeur.

Bon à savoir :afin de respecter l'environnement et la législation en vigueur en matière de santé publique, il est important de ne pas négliger l'entretien de votre véhicule. Un diagnostic est indispensable pour réparer le moindre dysfonctionnement. N'hésitez pas, si nécessaire, à faire effectuer un réglage moteur par un professionnel.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider