Huile de boîte de vitesses

Sommaire

L'huile de boîte de vitesses est indispensable au fonctionnement des mécanismes de transmission. Elle doit posséder des qualités spécifiques pour cette fonction. Nous approfondissons le sujet dans ce zoom.

Huile de boîte de vitesse : fonction des boîtes de vitesses et des ponts

La boîte de vitesses permet d'adapter la vitesse du véhicule à la plage de régime moteur.

Le pont ou différentiel permet d'adapter la vitesse individuelle de chaque roue motrice (dans un virage, la roue intérieure doit tourner moins vite que la roue extérieure).

Pour remplir ces rôles, boites et ponts sont constitués, d'arbres, de pignons, de roulements, et d'autres organes effectuant divers travaux mécaniques (engrènement, rotations, translations, frottements, etc.) de constitutions différentes (aciers divers, alliages d'aluminium, bronze, cuivre, etc.).

Pour leur bon fonctionnement, une huile adaptée est primordiale.

 Les différents types d'huile de boîte de vitesses et leurs atouts

L'huile de boîte de vitesses doit avoir certaines qualités :

  • Il faut qu'elle résiste au cisaillement et à la pression (le passage dans les pignonneries ne doit pas créer une rupture du film d'huile).
  • Elle doit lubrifier les différents organes.
  • Elle doit être détergente pour prélever les particules d'usure.
  • Il lui faut s'adapter aux fluctuations de température pour garder son efficacité.

Deux familles d'huile existent :

L'huile pour transmissions mécaniques (boîtes manuelles et robotisées, différentiels)

C'est une huile épaisse adaptée aux engrenages. Elle est communément dénommée EP 75W/80, EP 80W/90, EP 75W/90 ou EP 75W140. Prenons en exemple l'huile SAE EP 75W80 GL5 et décryptons sa dénomination :

  • SAE(Society of Automotive Engineers) : c'est une norme d'origine américaine classifiant les huiles selon leur indice de viscosité (elle ne définit pas la qualité de l'huile).

Bon à savoir : l'indice de viscosité est la valeur mesurant la vitesse d'écoulement du fluide. Il permet de catégoriser un type d'huile pour une application donnée : une 5W30 sera préconisée pour un moteur HDI, une 75W80 pour un type de boîte nécessitant plus de fluidité qu'apporterait une 80W90. En aucun cas, l'indice de viscosité ne définit la qualité de l'huile.

  • EP désigne l'Extrême Pression.
  • 75W80 : lorsque, comme ici, 2 valeurs numériques sont affichées, l'huile est multigrade, c'est-à-dire que la viscosité de l'huile se mesure à 2 grades :
    • 75W : le nombre suivi de W (Winter) indique la viscosité à froid. Plus la valeur est petite, plus l'huile est fluide à froid.
    • 80 : situé après W, c'est la viscosité à chaud. Plus la valeur est importante, moins sera importante la fluidité à chaud.
  • GL5 identifie la qualité de l'huile et sa destination. Les valeurs vont de GL1 à GL5, GL5 étant la dernière évolution adaptée aux contraintes et exigences des moteurs modernes.

Précision : L'huile pour transmissions mécaniques est divisée en 2 catégories, qui sont les huiles minérales (extraites directement des produits pétroliers) et les huiles synthétiques, les plus courantes et les plus performantes, reconstituées chimiquement et composées de divers additifs (pour la résistance à la pression, la détergence, l'oxydation,etc.).

Leur prix moyen au litre est de 5 €. Elles sont disponibles en magasins auto, ateliers automobile et sites spécialisés internet.

L'huile pour transmissions automatiques (boîtes automatiques)

C'est une huile spécifique, créée par General Motors, l'ATF Dexron (Automatic Fluid Transmission), particulièrement adaptée aux besoins de la boîte automatique. En effet :

  • Sa fluidité est très importante à froid.
  • Elle contient beaucoup d'additifs (anti-oxydation, pression, anti-usure, anti-moussage…).
  • Elle est de couleur rouge.
  • Elle est en constante évolution en parallèle des nouvelles technologies automobiles, les différents stades se repérant par le rang chiffré : Dexron I, II...VI (dernière évolution datant de 2007).

Comme pour l'huile pour transmission mécanique, on la trouve chez tous les acteurs de l'automobile, au prix moyen de 10 € le litre.

Maintenance de l'huile de boîte de vitesses

La périodicité de remplacement est variable suivant les constructeurs (certains préconisant l'absence de vidange pendant la vie du véhicule). Raisonnablement, pour tous les véhicules, mieux vaut effectuer la vidange tous les 2 ans ou tous les 50 000 km.

Pour en savoir plus :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider