Phares jaunes

Sommaire

Si tous les véhicules européens sont aujourd'hui équipés de phares blancs, cela n'a pas toujours été le cas ; il y a peu de temps encore, en France, les phares blancs étaient proscrits et les automobilistes français circulaient obligatoirement avec des phares jaunes. Aujourd'hui, quelle est la législation concernant les phares jaunes ? Réponse dans les lignes qui suivent.

Phares jaunes : une spécificité française ?

Petit rappel historique : les phares jaunes ont été rendus obligatoires en 1936. À cette époque, les tensions entre la France et l'Allemagne étant exacerbées, le gouvernement français instaure les phares jaunes sur les véhicules civils et militaires, afin de mieux identifier l'ennemi en cas d'invasion.

Curieusement, cette particularité perdurera jusqu'en 1992 : au 1er janvier 1993, tous les véhicules neufs sont équipés de phares blancs, rejoignant tous les autres états européens.

Précision :  dans un but d'harmonisation et selon la directive européenne 91/663/CEE du 10 décembre 1991, le Code de la route français est modifié par le décret n° 92-494 du 4 juin 1992, applicable le 01/01/1993, pour inclure l'utilisation des phares blancs.

Que dit la loi sur l'utilisation des phares jaunes ?

  • L'article R313-2 du Code de la route

    « Sauf dispositions différentes prévues au présent article, tout véhicule à moteur doit être muni à l'avant de deux ou de quatre feux de route émettant vers l'avant une lumière jaune ou blanche permettant d'éclairer efficacement la route la nuit, par temps clair, sur une distance minimale de 100 mètres. »

  • L'article R313-3 du Code de la route

    « Sauf dispositions différentes prévues au présent article, tout véhicule à moteur doit être muni à l'avant de deux feux de croisement, émettant vers l'avant une lumière jaune ou blanche permettant d'éclairer efficacement la route la nuit, par temps clair, sur une distance minimale de 30 mètres sans éblouir les autres conducteurs. »

L'analyse de ces articles montre bien que, si l'interdiction des phares blancs est aujourd'hui levée, l'utilisation des phares jaunes est toujours légale.

Le phare jaune, pas encore mort ?

Le phare jaune existe bien encore, mais quelles sont ses particularités techniques ? Et qui peut s'équiper de phares jaunes ?

Quelles sont les caractéristiques des phares jaunes ?

Les phares jaunes ne présentent pas de spécificités techniques comme les phares au xénon donnant un aspect bleuté ; l'ampoule phare jaune est une ampoule normale, recouverte d'un globe jaune, amovible qui plus est.

Le type de lampes potentiellement disponible en couleur jaune est cependant restreint ; il s'agit des ampoules CE (Code européen), qui sont des ampoules à double filament de puissance 45 et 40 watts (feux de route et feux de croisement) ou des lampes à iode H4 65-60 watts.

Le coût de ces ampoules est respectivement de 6 € pour l'ampoule CE et 14 € pour l'ampoule H4.

Quels véhicules peuvent s'équiper de phares jaunes ?

Les véhicules susceptibles d'être équipés de phares jaunes sont en premier lieu les voitures de collection et les voitures anciennes.

Les véhicules plus récents peuvent également être équipés, dans la mesure où ils sont prévus pour recevoir ce type d'ampoules (H4).

À noter : le risque d'être verbalisé (contravention de troisième classe pour une amende forfaitaire de 68 €) ou refusé au contrôle technique pour éclairage non conforme, même s'il est peu courant en réalité, est cependant envisageable : en effet, le PV de réception d'homologation des véhicules neufs mentionne la présence de phares blancs, entraînant de facto la non-conformité de l'éclairage.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider