Bougie d'allumage

Sommaire

La bougie d'allumage est un élément important dans le moteur thermique à essence et GPL et est inexistante dans le moteur diesel.

Elle a un rôle catalyseur important : c'est elle qui crée l'étincelle nécessaire à la combustion. Il en existe une par cylindre. Le point dans la suite de notre article.

Qu'est-ce qu'une bougie d'allumage ?

Bougie d'allumage : description

La bougie est constituée de deux électrodes :

  • Une électrode de masse qui est reliée au corps de la bougie et, par contact, à la culasse.
  • Une électrode positive qui est isolée du corps de bougie, en position centrale. Elle est reliée à la bobine par l'embout de bougie ; une résistance interne y est insérée, dont le rôle est de protéger l'environnement électronique du véhicule des parasites.
  • La bougie est vissée dans la culasse, pour déboucher le coté électrodes dans la chambre de combustion du cylindre.
  • L'imperméabilité électrique entre le corps et l'électrode centrale est assurée par une céramique. Elle est résistante aux chocs thermiques et assure une bonne dissipation de la chaleur du moteur.
  • La partie inférieure est constituée d'un filetage et d'un joint d'étanchéité.

Rôle de la bougie d'allumage

C'est un élément primordial dans le déclenchement de la combustion :

  • Lorsque le mélange air – carburant est en phase de compression, quelques degrés avant le Point Mort Haut, la tension générée par la bobine (10 à 20 000 volts) est dirigée dans la bougie.
  • L'écartement entre les deux électrodes crée un arc électrique (tension d'ionisation), qui enflamme le mélange.

Bougie d'allumage : caractéristiques techniques

Les bougies doivent dissiper la chaleur de combustion (de 400 à 900 °C), fonctionner de manière optimum dans une plage de température précise. C'est pourquoi chaque moteur reçoit une référence précise de bougies, principalement définie par :

  • Les caractéristiques mécaniques : le diamètre et la longueur du filetage, le système d'étanchéité, la longueur de la bougie, la dimension de la forme 6 pans pour le serrage et desserrage sont autant de paramètres qui vont varier suivant la configuration et le type de moteur.
  • Les caractéristiques thermiques : elles sont définies par l'indice thermique :
    • En effet, suivant les caractéristiques du moteur influant la pression et la température de combustion (rapport volumétrique – pression de combustion – température de combustion – réglages – usage tourisme – compétition, etc.), la bougie devra dissiper plus ou moins la chaleur de combustion. Pour cela, la porcelaine centrale sera plus ou moins en contact avec le culot pour une évacuation calibrée de la chaleur.
    • L'indice thermique caractérise une plage de la bougie froide (destinée aux moteurs performants, pour les compétitions par exemple) à une bougie chaude dont l'indice thermique est bas (moteurs moins performant). Il est codifié dans la référence de la bougie et est spécifique à chaque équipementier.

Marque bougie

Bougie froide/indice

Bougie chaude/indice

BOSCH

Indice mini 2

Indice maxi 10

NGK

Indice mini 11,5

Indice maxi 2

Il existe pour un même moteur, différentes qualités de bougie, déterminées principalement par le type d'électrodes (multi-électrodes – iridium -platine, etc.).

Plus celle-ci est performante, plus le coût est élevé.

Maintenance de sa bougie d'allumage

La bougie est un élément qui se remplace périodiquement, les progrès techniques ont espacé au fil du temps les opérations de maintenance (de 10 à 15 000 km il y a 30 ans - de 30 000 à 120 000 km de nos jours).

Bougie d'allumage : symptômes

L'examen approfondi d'une bougie permet d'établir un diagnostic précis (un bon metteur au point réglera sa carburation à la couleur du dépôt de combustion sur la bougie) :

  • électrodes charbonnées : consommation d'huile ;
  • couleur noire : carburation trop riche ;
  • couleur grise avec de petits dépôts comme des perles : carburation pauvre (dosage carburation – avance allumage élevée) ;
  • porcelaine de l'électrode positive cassée : mauvais montage ou combustion anormale.

Remplacement de la bougie d'allumage

Les bougies doivent être remplacées selon les normes constructeur :

  • référence adaptée ;
  • couple de serrage respecté (clé dynamométrique) ;
  • il est fortement déconseillé de se fournir dans des marques génériques (supermarchés…) très peu coûteuses, qui seront de piètre qualité.

À noter : les marques d'origine connues sont bosch – NGK – Champion – Beru, etc.

Quel budget y consacrer ?

Le tarif des bougies est très variable suivant le véhicule, la gamme… Comptez une fourchette de 6 à 20 €.

Pour approfondir le sujet :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider