Débitmètre d'air

Sommaire

Les véhicules actuels font appel à une électronique embarquée de plus en plus complexe dont le débitmètre est un des composants. Vous souhaitez en savoir plus ? Les réponses à vos questions sont dans cet article !

Qu'est-ce qu'un débitmètre d'air ?

Le système de gestion moteur est un élément important du véhicule moderne, qui est géré par une multitude de systèmes électroniques. Ce système est constitué d'un calculateur qui commande divers composants permettant le fonctionnement du moteur (les actionneurs ou actuateurs comme les injecteurs, bobine d'allumage, électrovannes, relais…).

Pour commander ces actionneurs, le calculateur a besoin de connaître certains paramètres (vitesse du moteur, température, pression d'air, débits…), des capteurs qui effectuent ce travail en transformant des grandeurs physiques en signaux électriques identifiables par le calculateur : le débitmètre est un de ces capteurs.

Situé après le filtre à air, il mesure, comme son nom l'indique, le débit et la masse d'air d'admission qui entre dans le moteur. Ces informations, transformées en signal électrique, permettent au calculateur de gérer le temps d'injection pour une combustion optimale, et le fonctionnement de la vanne EGR à des plages de fonctionnement précises.

Vanne EGR : dispositif de dépollution contre les gaz polluants Nox (oxydes d'azotes)

Sa constitution

Le débitmètre actuel est un débitmètre dit « à film chaud ». C'est un tube en plastique dans lequel passe l'air d'admission ; à l'intérieur se trouvent :

  • un capteur, le film chaud, au contact de l'air d'admission : Il est constitué d'une résistance chauffante maintenue à température constante par l'électronique du débitmètre. Si le débit d'air augmente, l'élément est plus refroidi. L'intensité de courant fourni par le débitmètre augmente pour le garder à la même température ; ces variations de courant sont transformées en tension variable proportionnelle de 0 à 5 V à destination du calculateur ;
  • Une sonde de température d'air, constituée d'une résistance de type CTN (Coefficient de Température Négatif) : plus la température augmente, plus sa résistance diminue.

En complément de la mesure de débit d'air, elle permet de connaître la quantité exacte d'air en déterminant sa densité.

Ses dysfonctionnements

En cas de non-fonctionnement du débitmètre, le calculateur passe en mode dégradé avec allumage du témoin de diagnostic ; il détermine une valeur de débit constante et le débit de carburant est réduit ; ainsi, le véhicule perd sa puissance.

Les symptômes sont donc :

  • fumées à l'échappement ;
  • vitesse réduite (en mode dégradé) ;
  • possibles difficultés de démarrage ou calages (un diagnostic comprenant un contrôle à l'appareil diagnostic et des mesures électriques doit être effectué pour confirmer la panne du débitmètre).

A noter : le film chaud est très fragile et ne doit pas être manipulé. Il n'est pas nécessaire de le nettoyer puisque le système intègre un dispositif d'auto-nettoyage.

Coût et remplacement du débitmètre

Souvent, le capteur de mesure peut être séparé du boîtier de débitmètre : certains accessoiristes le vendent au détail à des prix défiant toute concurrence (20 à 50 €) ; cependant, cette option est à proscrire pour deux raisons :

  • les composants électroniques utilisés pour ce capteur adaptable sont de très mauvaise qualité ;
  • les constructeurs ne vendent en pièce d'origine que le boîtier de débitmètre complet avec son capteur intégré (en moyenne 200 €) et déconseillent fortement de dissocier les deux éléments sous peine de destruction.

Remarque : ce sont probablement ces deux facteurs (pièces adaptables et non respect des prescriptions constructeur) qui sont souvent à l'origine de remplacements répétés du débitmètre.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider