Ressort d'amortisseur cassé

Sommaire

Un ressort d’amortisseur cassé a des conséquences sur la tenue de route du véhicule. L’amortisseur, composé d’un cylindre qui contient de l’huile et entouré d’un ressort, est en effet un élément essentiel constamment sollicité. Son rôle est d’absorber les chocs afin d’assurer confort et sécurité aux passagers. Voici comment reconnaître cette panne et la prendre en charge rapidement.

Ressort d’amortisseur cassé : symptômes et diagnostic

Des amortisseurs qui ont avalé des kilomètres sont parfois fatigués, voire usés. Leur casse peut être fatale. Elle se manifeste le plus souvent par un bruit de claquement au niveau des ailes lorsque le véhicule roule sur une chaussée déformée (nids de poule, ralentisseurs…).

Un ressort d’amortisseur cassé peut aussi se manifester par :

  • le véhicule qui penche d’un côté ;
  • l’avant du véhicule qui plonge dans les virages et au freinage : la voiture a tendance à déraper ;
  • un écoulement d’huile au niveau des cylindres qui laisse présager une usure d’un amortisseur et du ressort de la pièce ;
  • l’usure prématurée des pneus.

Bon à savoir : si l’un de ces symptômes survient, il est indispensable de faire rechercher les anomalies par un spécialiste afin qu’il effectue un diagnostic précis. S’il s’avère qu’un ressort d’amortisseur est cassé, il faut impérativement remplacer l’amortisseur défectueux dans les meilleurs délais.

Les différentes causes d’un ressort d’amortisseur cassé

L’usure normale des amortisseurs intervient lorsque le véhicule a effectué 80 000 km. Cette durée de vie varie en fonction du type de conduite. En effet, un véhicule qui roule constamment sur une chaussée déformée, qui franchit les dos d’âne trop vite ou dont le conducteur a une conduite sportive est plus exposé aux risques de casse du ressort d’amortisseur.

Une règle simple : les amortisseurs souvent sollicités ont tendance à s’user beaucoup plus vite que si l’on adopte une conduite souple.

Bon à savoir : un ressort d’amortisseur cassé peut affecter d’autres organes mécaniques comme le système de freinage.

Quelles sont les conséquences d’un ressort d’amortisseur cassé ?

Un ressort d’amortisseur cassé a une incidence sur le comportement du véhicule, mais aussi sur certains éléments comme les freins, le train de pneus, l’embrayage qui ont tendance à s’user rapidement. Un ressort d’amortisseur cassé peut également être la source d’accidents dus à une mauvaise adhérence sur route et/ou à un freinage défectueux.

A noter qu’un amortisseur qui perd de l’huile entraîne une augmentation considérable de la distance de freinage.

Bon à savoir : une défectuosité des amortisseurs a une incidence sur l’ensemble des suspensions du véhicule, mais également sur la direction.

Ressort d’amortisseur cassé : entretien et coût de la réparation

Pour rouler en toute sécurité, il est important de faire contrôler ses amortisseurs tous les 20 000 km. Cette opération s’effectue généralement à chaque révision du véhicule.

Une fuite d’huile au niveau du cylindre ou un ressort d’amortisseur cassé doivent vous alarmer. La pièce incriminée doit être remplacée rapidement. Les amortisseurs sont disponibles dans les centres automobiles, chez les concessionnaires et les garagistes.

Le prix d’un amortisseur varie entre 50 et 100 € l’unité, selon le type et le modèle du véhicule. A noter qu’il est important de changer les amortisseurs par paire, à l’avant comme à l’arrière.

Bon à savoir : la main-d’œuvre dont le coût varie en fonction du prestataire n’est pas comprise dans les tarifs indiqués. Pour comparer, il est vivement recommandé de faire établir des devis par plusieurs spécialistes.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider