Rotule de direction

Sommaire

Dans l'ensemble constituant le train avant de votre voiture (ou sur chaque train directeur), la rotule de direction relie la roue à l'extrémité de chaque biellette de crémaillère.

Elle sert à transmettre le mouvement de direction afin d'orienter les roues et ainsi de tourner. Zoom sur la rotule de direction, son fonctionnement et son entretien.

Fonctionnement de la rotule de direction

Une rotule est une pièce de forme semi-sphérique ou conique chargée de transmettre un mouvement d'articulation. À l'origine de la commande, le volant actionne l'arbre de direction qui, couplé à la crémaillère, permet d'actionner les biellettes de manière à faire tourner les roues de direction de façon symétrique :

  • Pour faire la liaison entre une biellette horizontale et une roue placée à sa perpendiculaire, le porte-moyeu (ou porte-fusée) est doté d'un bras se terminant par une boucle percée.
  • C'est dans ce logement que la rotule vient s'installer pour permettre, grâce à sa forme arrondie, de pousser la roue vers l'intérieur ou l'extérieur autour du pivot de moyeu avec le moins de contrainte mécanique.
  • Les rotules sont dites lubrifiées à vie et ont une longévité supérieure à 100 000 km.

Rotule de direction : qu'en est-il de son usure ?

Bien qu'elle soit une pièce majeure dans le schéma de direction, une rotule de direction n'est pas une pièce qui va s'user rapidement.

Sa vérification se fait soit par précaution au-delà de 100 000 km, soit suite à un comportement inhabituel du véhicule.

Causes d'usure possibles

Un usage urbain, comme souvent en mécanique, usera davantage les éléments de direction qu'un usage autoroutier :

  • En ville, le véhicule est amené à braquer à l'arrêt ou à faible vitesse (créneaux, manœuvres…) ce qui implique une plus forte charge appliquée au train avant et donc aux éléments de direction.
  • Les chocs contre trottoir ou suite à un passage de séparation sont aussi plus élevés ; en outre des cas de braquage de direction où la roue reste bloquée contre un obstacle (forçant sur toutes les pièces depuis le moteur de direction assistée jusqu'aux rotules).

Conséquences de l'usure de la rotule

Même si elle reste peu fréquente, il faut cependant porter grande attention à son usure car une rotule endommagée peut avoir des conséquences manifestes sur la sécurité du véhicule :

  • Les premiers signes commenceront en général par un léger jeu ou flou dans la direction qui va s'accentuer avec le temps – avec parfois des vibrations – autant en virage qu'en ligne droite.
  • Puis la tenue de route va progressivement se dégrader avec un véhicule de moins en moins précis dans son placement.
  • Ces désagréments peuvent parfois s'accompagner d'une usure prononcée des pneumatiques.
  • Enfin, dans les cas les plus graves, la rotule peut se dégrader au point de sauter de son logement et rendre la direction inopérante sur la roue concernée.

Vérification de sa rotule de direction

Le jeu d'une rotule de direction ne peut être évalué tant que l'arbre de suspension est soumis à une charge. Il convient donc de soulever le véhicule, ou l'essieu avant, pour le délester :

  • Le jeu est alors manifeste lorsque l'on tire sur la roue braquée. Mais attention, les suspensions modernes nécessitent des manœuvres spécifiques pour sa détection (dû aux compressions d'amortisseurs entre autres).
  • Il convient donc de s'adresser à un professionnel pour un diagnostic réaliste car il procèdera à un démontage de la pièce pour son évaluation.

Bon à savoir : quelque soit le procédé utilisé, il convient de remplacer les rotules par paires pour garantir un fonctionnement mécaniquement symétrique de la direction.

Il est très fortement conseillé de procéder à un contrôle de géométrie ou de parallélisme à la suite d'un remplacement / réparation de tout organe de direction ou de suspension.

Nos différents contenus sont là pour vous aider davantage :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider