Amortisseur à gaz

Sommaire

Si vous remplacez vous-même vos amortisseurs, le choix en rechange de type d'amortisseurs est vaste et l'amortisseur à gaz en est un. Pour choisir ce type d'amortisseur en connaissance de cause, nous vous dévoilons sa technologie particulière et son intérêt dans cet article.

Amortisseur à gaz : rôle de l'amortisseur

Quelle que soit sa technologie, le rôle de l'amortisseur est le même pour tous les véhicules et il est un élément important pour la tenue de route et le confort des occupants. Une suspension de voiture est constituée de deux éléments distincts :

  • Le ressort de suspension (ou son équivalent, la barre de torsion) est un absorbeur de choc : il fait l'interface entre la masse non suspendue (roues, moyeux, freins) et la caisse du véhicule. Lors des impacts des roues sur les irrégularités de la route, il se compresse et « encaisse » le choc. Par la suite, il restitue cette énergie emmagasinée par des oscillations dont la fréquence et l'amplitude diminue progressivement.
  • L'amortisseur, lui, empêche les oscillations du ressort en emmagasinant son énergie et en la restituant progressivement ; il permet alors à la roue de rester en contact avec le sol, améliorant ainsi la tenue de route et le confort des occupants du véhicule. Sans l'amortisseur, le ressort et ses oscillations créeraient un phénomène de dribble, la roue sautillerait sur la route et lors d'une succession de chocs consécutifs, les rebonds et leurs énergies accumulées le saturerait et conduirait la roue à taper en butée de suspension, compromettant gravement la tenue de route… et l'état de la colonne vertébrale des passagers !

Fonctionnement de l'amortisseur à gaz

Principe

Il est le même que l'amortisseur classique : comme lui, il renferme de l'huile. L'amortisseur est une pompe constituée d'un corps d'amortisseur dans lequel coulisse un piston poussé par la tige d'amortisseur.

Au mouvement du piston est opposée l'huile contenue dans une chambre de travail ; celle-ci est forcée dans des passages calibrés pratiqués dans le piston, freinant ainsi sa vitesse de translation (Il existe des clapets de passage pour la compression et des clapets pour la détente de l'amortisseur).

L'huile ainsi laminée occupe un espace hermétique, appelée chambre compensatrice, dont la partie supérieure est occupée par un volume de gaz.

C'est là la spécificité de l'amortisseur à gaz : si ce gaz dans l'amortisseur classique est de l'air, dans l'amortisseur à gaz, il s'agit d'azote.

À noter : La pression de cette chambre (en moyenne 25 bars) peut quelquefois être ajustée à l'aide d'une valve extérieure (amortisseurs compétition ou amortisseurs moto).

Atouts de l'amortisseur à gaz

L'amortisseur à gaz est un amortisseur performant et recèle beaucoup de qualités :

  • Par sa réactivité due au volume de gaz, il confère une très bonne tenue de route au véhicule ;
  • Il est beaucoup moins sensible que l'amortisseur classique à l'échauffement, lui permettant de préserver ses qualités quelque soit la température de fonctionnement ; ce sont les propriétés du gaz contenu : il s'agit de l'azote, qui est un gaz neutre, dont le volume varie très peu à la chaleur, au contraire de l'air ;
  • La pression de gaz souvent ajustable, est bien adaptée à un usage intense ou à la compétition.

Cependant, ses qualités de tenue de route l'handicapent quelquefois pour sa dureté et son inconfort relatifs. La rançon de ses performances est qu'il peut être aussi plus coûteux.

Entretien et prix de l'amortisseur à gaz

Il se remplace, comme l'amortisseur classique, lorsqu'il perd ses qualités de tenue de route, qu'il fuit ou qu'il prenne du jeu, notamment dans ses fixations (ces deux derniers symptômes peuvent être un motif de refus au contrôle technique).

La périodicité de remplacement préconisée est de 40 à 60 000 km.

Exemples de tarifs

Type amortisseur à gaz

Tarif à l'unité (les amortisseurs se remplacent par paire)

Fournisseurs

Amortisseur classique à gaz

de 55 à 80 €

Tous (internet, équipementiers, concessions, centres auto...)

Amortisseur à gaz réglable (hydraulique et pression gaz)

de 140 à 200 €

Équipementiers et ateliers compétition

Amortisseurs compétition (constituant un ensemble avec le ressort)

de 600 à 1000 €

Équipementiers et ateliers compétition

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider