Panne d'alternateur : symptômes, diagnostic, réparation

Sommaire

Les problèmes de démarrage d'un véhicule ne sont pas forcément causés par la batterie ou le démarreur. Ils peuvent parfois venir de l’alternateur. Symptômes, diagnostic et réparations des pannes d'alternateur, explications.

Rappel du rôle de l’alternateur

L’alternateur est essentiel au bon fonctionnement de votre automobile, car il recharge la batterie à l’aide de sa bobine. La batterie a besoin d’énergie électrique pour le démarrage du moteur et pour les accessoires du véhicule, tels que l’éclairage (intérieur et extérieur), le chauffage, la climatisation, l’autoradio, le lève-vitre.

L'énergie générée par la rotation du moteur est transmise à l’alternateur à l’aide de la courroie d’accessoires qui ensuite est retransmise à la batterie. Lorsque le moteur est arrêté, c’est la batterie qui prend le relais pour transmettre l'énergie aux accessoires, mais elle ne permet qu’une légère autonomie.

Symptômes d’une panne d'alternateur

Plusieurs signes peuvent vous alerter et vous prévenir de l'approche d'un dysfonctionnement de votre alternateur.

  • Sur certaines voitures, si le voyant de charge batterie s'allume, il indique un problème présent sur le véhicule. Il peut aussi s'allumer lors de l'utilisation de certains accessoires (autoradio, vitres, etc.). Il est conseillé de ne pas utiliser votre véhicule lorsque ce témoin s'allume.
  • Une faible luminosité des feux ou une variation d’intensité lumineuse peuvent être constatée à l’intérieur du véhicule.
  • Votre système électrique est de plus en plus lent (notamment le système de lève-vitre).
  • Si vous constatez des odeurs de caoutchouc brûlé, il est probable que la poulie d’alternateur ne tourne plus ; la friction exercée par la courroie provoquera donc son échauffement allant généralement jusqu'à sa rupture.
  • Si vous constatez que des bruits (grincements, gémissements) s'intensifient au rythme du moteur (accélération, décélération), il peut s’agir alors d’éléments défectueux entraînant une mauvaise rotation, par exemple un roulement d’alternateur.

Conseil : pour tenter d'éviter la panne, testez ou faites tester l’alternateur par un professionnel.

Quelles sont les pannes de l’alternateur ?

Les problèmes de l’alternateur d’une auto ou d’une moto peuvent être catégorisés en 2 classes : les pannes mécaniques et les pannes électriques.

Les pannes mécaniques

Ce sont les dysfonctionnements d’alternateur les plus courants. Elles surviennent lorsque les parties (roulement, rotor, induit, etc.) sont très usées. Ce type de problème a pour manifestation :

  • Un bruit inhabituel : il peut s'agir de grincement ou de bourdonnement provenant de l'alternateur ;
  • Une odeur de brûlé : elle apparaît lorsqu'il y a un trop grand frottement de la courroie ;
  • Un mauvais fonctionnement des équipements électriques : ceci peut être provoqué par une baisse de la tension de sortie de l'alternateur ;

Les pannes électriques

Ce sont les dysfonctionnements d’alternateur les moins courants. Cependant, ils indiquent un problème beaucoup plus sérieux que dans le cas précédent. Ce type de panne survient lorsqu’il y a défaillance des composants électriques (diodeur ou régulateur de tension) de l’alternateur. Ce type de dysfonctionnement a pour signes :

  • L’allumage du voyant de la batterie : il vous indique un problème à ce niveau du moteur du véhicule ;
  • Un mauvais fonctionnement des équipements utilisant l’électricité : les différents éléments reliés à l’électricité montrent des signes de faiblesse ;
  • Un blocage de la voiture : une panne de cette nature peut entraîner un arrêt total de l’engin, qui peut ne plus pouvoir démarrer ou avancer.

Ces dysfonctionnements au niveau de la batterie de l’auto sont à prendre au sérieux.

Panne d'alternateur : tester pour diagnostiquer

Il est relativement simple d’effectuer le test (appelé test de circuit de charge) soi-même. Il vous faudra vous munir d’un voltmètre ou d'un multimètre et procéder aux actions suivantes :

  • Coupez le moteur.
  • Connectez les fils du voltmètre sur la batterie (le rouge sur « positif » et le noir sur « négatif »).
  • Réglez votre appareil sur tension CC (courant continu). À cet instant, la valeur doit être supérieure à 12 V environ.
  • Débranchez ensuite les fils, puis démarrez le moteur et rebranchez les fils. Si la valeur affichée est de 14.2 V environ, alors l’alternateur ne présente aucun dysfonctionnement. En revanche, si la valeur est inchangée par rapport à celle relevée lorsque le moteur ne tourne pas, alors l’alternateur nécessite d'être remplacé.

Si vous ne pouvez pas réaliser le diagnostic vous-même, tournez-vous vers un garagiste ou une personne avec de l’expérience dans ce domaine.

À noter : il n’y a pas de période indiquée pour remplacer votre alternateur, mais il est recommandé d’effectuer ce genre de test régulièrement pour éviter toute mauvaise surprise.

Lire l'article

Panne d'alternateur : quand et comment réparer ?

Si le circuit de charge est en panne, le problème est lié à votre alternateur. Se pose alors la question de ce qu'il faut réparer ou remplacer :

  • Si la panne est due à la poulie, au connecteur, au régulateur ou à la courroie, il faut remplacer la pièce défectueuse.
  • Si plusieurs éléments sont en cause, il est préférable de changer complètement l'alternateur.

Le prix d’un alternateur neuf vous coûtera entre 100 et 600 €. Tout dépend bien sûr du modèle de votre véhicule.

Bon à savoir : Depuis le 1er janvier 2017, les garagistes ont l'obligation de proposer dans certains cas des pièces d'occasion à la place de pièces neuves (article L. 224-67 du Code de la consommation). Ces pièces d'occasion sont issues des casses automobiles (centres VHU) ou remises en état par les constructeurs. L'obligation s'applique aux composantes suivantes (article R. 224-25 du Code de la consommation, issu du décret n° 2016-1890 du 27 décembre 2016) : pièces de carrosserie amovible ; pièces de garnissage intérieur et de sellerie ; pièces optiques ; vitrages non collés ; certaines pièces mécaniques ou électroniques. Cette obligation ne s'applique pas lorsque le garagiste intervient à titre gratuit (garantie ou mesure de rappel), si le délai est trop important ou si la pièce fait courir un risque pour l'environnement, la sécurité routière ou la santé publique. Un arrêté du 8 octobre 2018 (dont l'entrée en vigueur est fixée au 1er avril 2019) précise les modalités d’information des consommateurs par les réparateurs automobiles, en matière de disponibilité des composantes issues de l’économie circulaire (notamment par affichage).

Si vous êtes débutant en mécanique, et avec un peu d’aide, vous pourriez économiser les frais de garage qui s’élèvent entre 200 et 300 € pour le changement de l’alternateur. Dans tous les cas, n’oubliez jamais de réaliser plusieurs devis auprès des professionnels.

Important : si vous n’avez pas de connaissance particulière en mécanique, mieux vaut laisser un professionnel s’en occuper : vous éviterez peut-être d’autres problèmes.

Est-ce dangereux de rouler avec un alternateur défectueux ?

L'alternateur est une des parties indispensables d'une voiture. Son rôle ? Recharger la batterie durant la conduite. En cas de dysfonctionnement, la batterie ne peut pas se recharger et finit donc par se décharger complètement. Il est donc dangereux de rouler avec un alternateur défectueux car :

  • La voiture peut caler en pleine route, ce qui peut provoquer des accidents ;
  • Des équipements importants, tels que les essuie-glaces et les phares, peuvent ne pas fonctionner ou être en mauvais état ;
  • En cas d'accident, les airbags pourraient dysfonctionner, avec des conséquences dramatiques ;
  • En cas de surtension, des équipements, tels que les ordinateurs de bord et le système de freinage, peuvent être endommagés.

Pour toutes ces raisons, il faut donc éviter de rouler avec un alternateur endommagé. Non seulement vous vous exposez à des accidents, mais vous risquez aussi de ne pas être pris en charge par votre assurance.

Tout comme vous contrôlez vos pneus ou d’autres composantes de votre voiture, réalisez un entretien régulier et remplacez cet élément dès que nécessaire.

En conclusion :

  • L'alternateur joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement électrique d'un véhicule.
  • Les signes d'un dysfonctionnement doivent être surveillés attentivement pour éviter des problèmes graves.
  • Le diagnostic et la réparation assurent la sécurité et la performance de la voiture.
  • Ne roulez pas avec un matériel défaillant.

Lire l'article

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider