Purger un embrayage hydraulique

Sommaire

Lorsque les éléments constitutifs d'un embrayage hydraulique ont été remplacés, suite à une fuite du liquide hydraulique, il est nécessaire de faire une purge. Cela consiste à supprimer toute présence d’air dans la commande hydraulique de l'embrayage. Cette opération est indispensable, sans quoi ce défaut se traduit par l’impossibilité d’engager les vitesses et de débrayer.

Suivez pas à pas cette fiche pour purger un embrayage hydraulique.

Zoom sur la commande hydraulique d’embrayage

Le système d’embrayage a pour fonction de transmettre le mouvement de rotation du moteur à la boite de vitesses. Il permet ainsi de passer de la phase arrêt à l’avancement du véhicule sans heurt, ainsi que d’enclencher successivement toutes les vitesses de la boîte.

Composition de la commande hydraulique

La commande hydraulique est composée de 3 éléments :

  • L’émetteur d’embrayage. Placé devant la pédale d’embrayage, il est constitué d’un piston actionné par la pédale d’embrayage.
  • Le récepteur d’embrayage. Il est situé devant la fourchette d’embrayage. Son corps renferme aussi un piston qui est relié à l’émetteur par une tuyauterie.
  • Un réservoir. Suivant les configurations, il est placé sur l’émetteur ou sur le maître-cylindre de frein. Il alimente le circuit de commande d’embrayage par du liquide de frein (DOT4 en général).
Lire l'article

Fonctionnement du système de commande hydraulique

  • À l’appui sur la pédale d’embrayage, le liquide, incompressible, subit une pression par le piston de l’émetteur d’embrayage.
  • Cette pression est communiquée au récepteur d’embrayage : son piston est alors repoussé.
  • Ce dernier actionne à son tour la fourchette d’embrayage.

1. Effectuez le remplissage du réservoir de liquide d’embrayage

Cette opération est nécessaire pour éviter l’intrusion d’air dans le circuit de commande d’embrayage.

  • Localisez le bocal de remplissage :
    • il est situé dans le compartiment moteur, côté conducteur, à proximité du bocal de freins ;
    • ou bien il fait partie intégrante du bocal de frein.
  • Protégez l’environnement immédiat avec des chiffons.
  • Placez également un carton sous le véhicule pour éviter les infiltrations accidentelles d'hydrocarbures dans le sol.

Important : appliquez correctement ces mesures car le liquide de frein est un produit très corrosif pour l’environnement et pour le véhicule lui-même (connectique, carrosserie…).

  • Enfilez des gants de protection et dévissez le bouchon du bocal.
  • À l'aide d’un entonnoir, pour éviter les projections dans le moteur, emplissez le bocal au maximum de liquide de frein.

2. Préparez le flacon de purge

Le but est d’éviter l’écoulement du liquide à l’extérieur et de visualiser l’air qui s’échappe du circuit par les bulles formées dans le liquide.

  • Procurez-vous une bouteille plastique de 25 ou 50 cl.
  • Percez le bouchon puis insérez-y un tuyau nylon transparent.

Bon à savoir : pour plus d’efficacité, placez dans le tuyau un clapet anti-retour, dans le sens de passage vers la bouteille. Cela évitera un retour de l’air dans le circuit.

  • Emplissez à moitié la bouteille de liquide de frein, en veillant à immerger l'extrémité du tuyau nylon dans le liquide.

3. Effectuez l’opération de purge de l'embrayage

Pour cette étape, faites-vous aider par une deuxième personne. 

Préparez la purge

  • Munissez-vous d'une clé plate ou à œil pour pouvoir actionner la vis de purge sur le récepteur. C'est en général une clé de 7 ou 8.
  • Branchez le tuyau et sa bouteille sur la vis de purge.

Important : durant toute l’opération de purge, le tuyau doit rester en place sur la vis de purge.

Réalisez le pompage et la purge

  • Demandez à une personne de votre entourage de s’installer au poste de conduite.

Bon à savoir : c'est vous qui allez ouvrir ou fermer la vis de purge, c’est donc vous qui commandez les opérations.

  • La vis de purge fermée, demandez à votre ami d'appuyer à fond et de relâcher la pédale d’embrayage, sans discontinuer. Il pompe à la pédale.
  • Demandez ensuite un appui continu sur la pédale d’embrayage, à fond.
  • Desserrez la vis de purge : l’air emprisonné dans le circuit s’échappe dans le flacon.
  • Refermez la vis de purge.
  • Répétez les opérations de pompage à la pédale et de purge, jusqu'à la disparition complète de l’air.

Bon à savoir : le liquide de frein purgé doit être récupéré pour recyclage. En général, les centres de recyclage des déchets prennent en charge ces hydrocarbures.

4. Validez la purge de l'embrayage

Il est important de contrôler l’efficacité de votre opération.

  • Pompez plusieurs fois à la pédale d’embrayage : vous devez sentir progressivement une légère résistance à l’enfoncement.
  • Serrez le frein à main.
  • Démarrez le véhicule.
  • Débrayez et engagez une vitesse : la manœuvre doit s’effectuer sans difficulté et sans craquement.

Dans le cas contraire, recommencez l’opération de purge depuis le début.

5. Mettez à niveau le réservoir de liquide

  • Le réservoir comporte souvent un niveau de liquide maximal : réajustez ce niveau si besoin.
  • Dans la configuration d’un réservoir commun avec le maître-cylindre de frein, il est important de ne pas dépasser le niveau maximal. Enlevez l’excédent de liquide avec une seringue si besoin.

Important : si le niveau maximal est dépassé, le liquide pourrait déborder du réservoir lors du changement des plaquettes de frein.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider