Courroie d'alternateur

Sommaire

La courroie d'alternateur, plus justement appelée "courroie d'accessoires", permet de transmettre l'énergie mécanique du moteur aux différents auxiliaires que sont l'alternateur, la pompe à eau (qui peut être aussi entraînée par la courroie de distribution), la pompe de direction assistée, le compresseur de climatisation.

Constitution de la courroie d'alternateur

Autrefois en cuir, puis à base de caoutchouc, la courroie d'accessoires est maintenant un produit de haute technologie élaborée dans des matériaux polyamides renforcés par une structure fibreuse. Dans son cahier des charges, elle doit :

  • être flexible et épouser les enroulements sur les poulies et galets ;
  • être résistante à l'effort de traction et à l'usure ;
  • supporter les hautes températures générées par le moteur et les frottements mécaniques sur les poulies ;
  • résister dans le temps aux diverses agressions chimiques et de corps étrangers (huile, hydrocarbures, poussières, gravillons,etc.).

Types de courroies d'alternateur

Courroie trapézoïdale

Comme son nom l'indique, sa section est en forme de trapèze.

C'est une courroie d'ancienne génération, qui n'est pratiquement plus utilisée sur les véhicules modernes.

Courroie striée

C'est la courroie actuelle. Elle est beaucoup plus efficace pour entraîner tous les systèmes annexes mangeurs d'énergie, ce travail pouvant être effectué maintenant par une seule courroie, d'où la simplicité de montage, le gain de poids et d'encombrement.

Sa forme est plate, et elle est constituée en sa partie inférieure de dents (3 à 6) dans son sens longitudinal (cette empreinte se retrouve en négatif sur chaque poulie).

Courroie d'alternateur : les systèmes de tension

La tension de la courroie est une phase cruciale dans son remplacement et peut entraîner des ruptures prématurées si elle est mal effectuée.

Il existe plusieurs types de tension :

  • Tension par poulie-tendeur manuelle : c'est l'opérateur qui doit ajuster la tension en réglant le galet tendeur. Pour le bricoleur (et même pour le professionnel), c'est une opération à haut risque et la tension au jugé doit être proscrite. Il faut donc utiliser un appareil de mesure, le « tensiomètre », qui vous donnera, suivant le modèle, une valeur en hertz (fréquence) ou unités SEEM (force de tension), à comparer à la valeur nominale constructeur donnée dans la revue technique correspondant à votre véhicule.
  • Tension automatique : ici, pas de problème de valeur de tension, celle-ci étant établie par le galet tendeur qui, grâce à un ressort interne taré, ajustera la bonne tension.

Attention : la difficulté se trouve dans l'installation de la courroie, très difficile à réaliser à une seule personne. Faites vous aider pour détendre le galet automatique (souvent à l'aide d'une clé plate), opération délicate, par l'effort à fournir et le peu de place pour opérer. Pour une tension optimale, il est important de disposer d'une courroie de même dimension que celle d'origine.

Remarque : certains constructeurs (Renault par exemple), ont opté sur certains de leurs modèles, pour une courroie sans réglage de tension et sans galet tendeur. Pour ce type de montage, il est important de disposer de l'outil constructeur (ou de s'en faire un au modèle pour les plus bricoleurs), sous peine de détériorer la courroie.

Courroie d'alternateur : conseils pratiques

Où l'acheter ?

Plusieurs possibilités :

  • chez un concessionnaire,
  • chez un équipementier automobile,
  • sur Internet : à condition de commander des courroies de marque (origine ou marques connues : GATES, HUTCHINSON, ...) et la dimension préconisée.

Le coût variera suivant la dimension de la courroie et le fournisseur ; de 10 à 80 €.

Périodicité de remplacement

Se référer aux préconisations du constructeur : tous les 2 ou 4 ans, en même temps que la courroie de distribution ou en cas de symptômes de vieillissement

Il est important de contrôler  périodiquement sa courroie d'accessoires. En effet, une courroie défectueuse se désagrège et les morceaux peuvent passer dans la courroie de distribution avec le risque d'une destruction de celle-ci et du moteur.

Les symptômes :

  • Aspect visuel : si elle présente des traces de fissures sur son dos, ou des craquelures des dents striées, il est urgent de la remplacer.
  • Bruits de fonctionnement au démarrage : des crissements aigus ou des bruits métalliques peuvent indiquer une courroie détendue ou une poulie Damper en mauvais état. Dans ce cas, régler ou remplacer les éléments défectueux.

Poulie Damper : poulie moteur constituée d'un moyeu séparé de la poulie par une bande de caoutchouc qui filtre les vibrations et à-coups (c'est cette partie en caoutchouc qui peut se désagréger.

  • Vibration de la courroie accompagnée souvent d'un bruit de léger cognement : il s'agit souvent, si le véhicule en est équipé, du galet tendeur dynamique qui est défectueux ; à remplacer avec sa courroie en urgence.

Conseil : dans certains cas, il sera peut-être plus judicieux de confier votre véhicule pour le diagnostic et le remplacement, à un homme de l'art, suivant le degré d'accessibilité et la spécificité de votre véhicule (exemple : équipement Start & Stop avec alterno-démarreur).

Pour en savoir plus :

  • Ne craignez plus les pannes : téléchargez gratuitement notre guide de l'entretien de la voiture. Vous saurez comment y faire face !
  • Il faut veiller à ménager son embrayage. Au même titre que les amortisseurs ou les freins, l'embrayage participe à la sécurité du véhicule.
  • Zoom sur les amortisseurs et leur entretien.
Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider