Claquement moteur

Sommaire

Hantise du conducteur, le claquement moteur, par définition inexpliqué, plonge celui-ci dans un abîme de questionnement et d'angoisse. Sans prétendre donner une réponse complète, nous allons dresser un tableau des causes les plus courantes de ce phénomène. Le point maintenant.

Haut-moteur et claquements

Le haut-moteur représente la culasse et ses organes.

Les origines possibles du claquement moteur peuvent être les poussoirs hydrauliques, les culbuteurs ou des bruits de combustion.

Les poussoirs hydrauliques

Ce sont les intermédiaires entre les queues de soupapes et l'arbre à cames. Ils sont équipés d'un système de rattrapage hydraulique du jeu de fonctionnement. Ils sont une cause de claquement moteur lorsque le rattrapage hydraulique est en dysfonctionnement. Dans ce cas, en règle générale, le bruit apparaît souvent à froid et peut s'estomper en fonctionnement à chaud.

Remède : remplacement de tous les poussoirs (autant que de soupapes : pour un quatre cylindres, 8 ou 16 selon les cas). Le coût est variable (~ 50 à 80 € par poussoir + la main d’œuvre).

Les culbuteurs

Eux aussi ont un jeu de fonctionnement. Ils peuvent être :

  • Sans réglage de jeu, et équipés de butées hydrauliques. Le claquement peut être généré par ces butées. On retrouve le cas de figure de l'exemple précédent avec les mêmes conséquences.
  • Avec réglage de jeu (moteur ancienne génération) :
    • Soit le jeu de fonctionnement n'est pas correct, et émet un cliquetis caractéristique. Dans ce cas, il suffit d'effectuer un réglage pour résoudre le problème.
    • Soit le culbuteur et l'arbre à cames s’usent anormalement et produisent un claquement moteur à cause du jeu important. Solution : remplacer arbre à cames et culbuteurs (coût minimum : 500 €).

Bruits de combustion

Ils peuvent être dus :

  • en diesel, à des bougies de préchauffage défectueuses : la température de l'air est insuffisante et la combustion incomplète produit des claquements ;
  • une combustion inadaptée (avance allumage, carburant inadapté, injecteur défectueux…) ;
  • une distribution décalée : l'ouverture et la fermeture des soupapes sont déphasées par rapport à la position des pistons.

Claquement moteur : dans le bas-moteur

Le bas-moteur se situe dans le bloc moteur et est constitué de l'équipage mobile (vilebrequin, bielles, pistons).

Description des principaux bruits moteur :

  • Claquement de bielle : les coussinets entre tête de bielle et vilebrequin se détruisent. Ce dysfonctionnement peut entraîner la rupture de la bielle, l'endommagement du vilebrequin et la casse du bloc moteur. Solution : pour ce scénario catastrophe connu des mécanos, le remplacement du moteur (échange standard) est nécessaire .
  • Bruit axe de piston : l'axe de piston a un jeu anormal avec le pied de bielle, source de claquement. Il faut remplacer l'ensemble pistons-bielles, avec au minimum le déglaçage des cylindres. En fait, souvent, l'homme de l'art ne se lance plus dans ce type de travaux et préconise un remplacement du bas-moteur ou du moteur complet (lourde facture : un moteur échange standard d'un véhicule 4 cylindres diesel revient à environ 1 500 €).

Claquements moteur : conseils pratiques

Pour une détection optimum des bruits et claquements moteur, l'outil indispensable est le stéthoscope du mécanicien (identique à l'appareil médical) ou à défaut un grand tournevis.

La fréquence du bruit, pour une oreille exercée, permet aussi de le localiser, sachant que l'arbre à cames tourne à demi-vitesse du vilebrequin.

Pour en savoir plus :

  • Nul n'est à l'abri d'une panne ou d'un accident, alors mieux vaut être prévoyant. Découvrez comment équiper votre voiture des objets de sécurité indispensables en téléchargeant gratuitement notre fiche pratique.
  • Parmi les services proposés dans un contrat de location longue durée, on trouve : l'entretien, l'assistance, l'assurance, la carte essence et la voiture de remplacement.
  • L'alternateur de voiture fait partie du circuit électrique et doit obligatoirement bien fonctionner, sous peine de panne complète, d'où l'importance de sa révision.

 

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider