Capteur de cliquetis

Sommaire

Une mauvaise combustion du mélange air/carburant dans les chambres des cylindres d’un moteur peut entraîner des dommages importants, notamment au niveau des culasses. Le capteur de cliquetis provoqués par ce dysfonctionnement permet au calculateur de gestion moteur de modifier la courbe d’allumage pour permettre d’éviter toute complication.

Qu'est-ce qu'un capteur de cliquetis ?

Le capteur de cliquetis est également appelé « knock sensor » . Il sert à identifier les bruits provenant des vibrations provoquées par une mauvaise combustion du mélange air/carburant dans les chambres de combustion. Un excès de chaleur risquerait en effet d’endommager le haut des pistons, les soupapes et la culasse. Il est donc essentiel de pouvoir contrôler en permanence l’avance et le retard à l’allumage, afin de modifier leur courbe pour éviter la détérioration de ces composants.

Le capteur de cliquetis est composé d'un élément piézo-électrique, une masse précontrainte par un ressort et une connexion électrique insérés dans une coque en plastique. Le capteur quant à lui est fixé au bloc moteur par un boulon.

Comment fonctionne un capteur de cliquetis ?

Le capteur de cliquetis est boulonné sur le bloc moteur. Il détecte et identifie les vibrations pour les transmettre à l'ECU (unité de commande électronique) sous forme de signaux électriques. L'ECU modifie ensuite la courbe d’allumage en ajoutant du retard afin de les supprimer. Le capteur de cliquetis prévient donc ainsi l’auto-allumage.

Anomalies du capteur de cliquetis

Lorsque le capteur de cliquetis ne fonctionne pas, le voyant d’anomalie moteur s’allume sur le tableau de bord. Un code erreur s'affiche par l’ordinateur de bord sur l’écran du tableau. Cette difficulté met alors le système d’injection en mode dégradé, empêchant le moteur de prendre des tours. Le régime de blocage varie selon les moteurs. L’examen du corps du capteur est indispensable afin de repérer, d’une part, si une surchauffe du capteur a provoqué des bosses ou des coups susceptibles de l’endommager.

D'autres cas de figure peuvent être observés :

  • des défaillances dues à des ruptures ou des fissures provoquées par un stress mécanique ;
  • une mauvaise fixation au moteur entraînant une corrosion du corps métallique du capteur ;
  • une rupture interne du capteur ou une rupture du câble provoquées par un excès de température dans le compartiment moteur ou un stress mécanique qui aura pour conséquence une perte du signal émis par le capteur.

À noter : le composant piézo-électrique est également sensible aux parasites électromagnétiques émis dans son environnement et présents dans l’air ambiant.

Entretien du capteur de cliquetis

Lorsque le capteur de cliquetis ne fonctionne plus, il n’y a rien d’autre à faire que le remplacer. Installé au bas du bloc moteur, il nécessite de lever la voiture sur un pont hydraulique pour avoir accès à la pièce et la démonter.

Son remplacement nécessite de bien nettoyer la surface du bloc pour éliminer toute trace d’huile ou de cambouis de la partie du bloc où sera fixé le capteur de cliquetis. Sa partie métallique doit impérativement être en contact avec cette partie du bloc. N'installez donc pas de rondelle entre elle et le bloc ! Pour améliorer la surface de contact, il est d'ailleurs recommandé d’appliquer sur la base métallique du capteur une fine couche de graisse silicone.

Pour le serrage, utilisez une clé dynamométrique pour pincer et lier le capteur au bloc moteur à un couple de serrage de 20 et + ou- 5 N-m. Le respect de cette valeur est indispensable pour ne pas altérer la bonne lecture des signaux émis par le capteur via le système de gestion moteur.

Tarifs des capteurs de cliquetis

Selon les équipementiers et les applications moteur, les capteurs de cliquetis sont disponibles dans le commerce et l'e-commerce dans une fourchette de prix très large allant de 5 à 190 €. La plupart des modèles courants sont toutefois généralement vendus entre 30 et 100 €.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider