Poulie Damper

Sommaire

L'entraînement de la courroie d'accessoires par le moteur s'effectue par l'intermédiaire de la poulie Damper. Quel est son rôle au sein du moteur ? Dans quelles situations l'entretenir voire la remplacer, et à quel prix ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article !

Poulie Damper : caractéristiques

Description de la poulie Damper

La poulie Damper (poulie amortisseur en français), est une poulie d'entraînement placée sur le moteur après et dans l'axe de pignon de distribution du vilebrequin moteur.

Elle est constituée :

  • d'un moyeu, solidaire du vilebrequin par un alésage, une clavette (souvent), et un écrou ou vis de fixation.
  • d'une partie périphérique, formant l'empreinte de poulie (en majorité, les empreintes sont striées de 3 à 7 plis longitudinalement) et recevant la courroie d'accessoires, courroie asynchrone permettant l'entraînement par le moteur de différents organes annexes (alternateur, pompe à eau, pompe de direction, compresseur de climatisation, etc.)
  • Ces deux parties sont séparées et reliées entre elles par un anneau en matière plastique polymère.

Elle facilite la transmission

La poulie Damper assure deux fonctions complémentaires : comme une poulie standard, elle assure la transmission du mouvement de rotation du moteur par la courroie d'accessoires.

Elle lisse également les à-coups de transmission : le moteur thermique fournissant des efforts cycliques et les organes entraînés opposant des forces elles aussi irrégulières (par exemple une résistance variable de l'alternateur suivant l'intensité électrique à délivrer), le moyeu et la partie poulie atténuent ce phénomène en se décalant en rotation ; c'est la partie intermédiaire élastique qui assure ce mouvement, évitant des efforts et battements trop importants de la courroie.

Entretien de la poulie Damper

La maintenance

Aucun entretien n'est nécessaire ; par contre, il est important de la contrôler régulièrement, notamment l'état de la partie élastique (absence de craquelures et de jeux).

De même, il est conseillé de la remplacer lors du changement de la courroie de distribution.

Les symptômes

Il faut être vigilant à certains signes qui peuvent vous alerter, d'autant que la destruction de la partie élastique et de la courroie d'accessoires, produit des résidus caoutchouteux qui peuvent pénétrer la distribution et casser le moteur (assez fréquent) :

  • bruits de vibration persistants ;
  • crissements au démarrage ou lors de sollicitations des fonctions annexes (charge, climatisation, assistance de direction…) ;
  • l'allumage du voyant de charge alternateur, le défaut de climatisation, de direction ou la chauffe moteur (si la pompe à eau est entraînée par la courroie d'accessoires) car la poulie patine sur son moyeu et ces organes ne sont plus entraînés.

Le remplacement

La méthode peut être problématique si la poulie Damper est grippée sur le vilebrequin : il faut alors utiliser un extracteur approprié.

À noter : Il est conseillé de changer la courroie d'accessoires avec la poulie Damper.

Il faut veiller à ce que le pignon de distribution reste en place lors de la dépose de la poulie, afin d'éviter un décalage de la distribution.

Aussi, il faut toujours vérifier si des particules de poulie ou courroie ont pénétré dans la distribution ; dans ce cas, il faudra la remplacer.

Le coût

Variable suivant les constructeurs, le coût moyen dans le réseau de marque est de 100 €.

Bien qu'elle soit disponible chez d'autres fournisseurs (distributeurs automobile, sites internets), à des prix nettement inférieurs (de 35 à 70 €), cette solution ne doit être envisagée qu'en cas de connaissance précise de la marque de la pièce fournie, qui doit être équivalente à la qualité d'origine.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider