Puce électronique pour moteur

Sommaire

Pour certains d'entre nous, notamment dans le monde du tuning, la tentation d'augmenter les performances de sa voiture est grande, à travers la technique de la puce pour moteur. Bonne ou mauvaise idée, la puce électronique ? Réponse tout de suite !

Puce moteur : caractéristiques

Contexte

Les paramètres moteur sont gérés par le calculateur de gestion moteur du véhicule qui traite les informations des capteurs (température d'eau, régime, pression d'air…).

Par ce biais, le calculateur :

  • ajuste le temps d'injection de manière à s'approcher de la combustion idéale ;
  • s'adapte à la demande conducteur (par exemple si la pédale d'accélérateur est enfoncée à fond (kick-down), et le boîtier moteur augmente le temps d'injection pour favoriser la puissance.

Les stratégies de fonctionnement sont définies à l'avance par les motoristes concepteurs du moteur et s'appellent des cartographies.

La puce électronique, qui est en fait une reprogrammation des données, modifie ces cartographies pour augmenter les performances moteur.

Réglementation

Selon l'article R322-8 du Code de la route portant sur la modification des caractéristiques d'un véhicule, « Toute transformation apportée à un véhicule [...] qu'il s'agisse d'une transformation notable ou de toute autre transformation susceptible de modifier les caractéristiques indiquées sur le certificat d'immatriculation, nécessite la modification de celui-ci ».

Aussi, il est nécessaire de soumettre la voiture transformée à une réception à titre isolé par la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) de votre région, sauf que cette procédure se révèle irréalisable pour un particulier et même pour un professionnel de l'automobile, tant les documents techniques et les formalités administratives sont complexes.

À noter : Cependant, le non-respect de cet article vous expose à une contravention de 4ème classe de 135 €, avec possibilité de saisie de votre véhicule.

Intérêt de la puce électronique pour moteur

Le sujet est complexe, car les degrés de reprogrammation sont très variables suivant les opérateurs et les attentes des utilisateurs.

En règle générale, la modification de la programmation moteur apportera plus de puissance (c'est le plus spectaculaire pour l'utilisateur), mais augmentera la consommation et diminuera la fiabilité du véhicule.

Le travail sur le couple moteur, moins valorisant, est pourtant l'opération qui apportera plus de force aux reprises, impactera très peu la consommation de carburant et se traduira par une efficacité accrue de la transmission de l'énergie moteur au sol.

Il vous sera toutefois utile de savoir que :

  • Toute intervention entraînant la modification d'éléments d'origine du véhicule supprime la garantie constructeur ;
  • Reprogrammer un moteur entraîne la non-couverture d'assurance en cas de sinistre (attention aux dommages corporels) : méfiez-vous donc des arguments de vente associant puissance et baisse de consommation, qui sont faux !
  • La reprogrammation est beaucoup plus efficace sur un moteur diesel (où le dosage de l'air d'admission est en excès) que sur un moteur essence, d'autant moins s'il est atmosphérique (sans turbo) ;
  • Si l'électronique modifie les caractéristiques d'un moteur, la préparation sera beaucoup plus efficace si elle associe le remplacement par exemple du ou des arbres à cames ou un travail sur les organes mécaniques du moteur (pistons, bielles, conduits,etc.) ;
  • Une augmentation des performances impacte toujours la fiabilité du moteur.

Puce moteur : nos conseils avant reprogrammation

Si malgré toutes ces recommandations, vous êtes tentés par une reprogrammation, suivez les conseils suivants :

  • Renseignez-vous avant l'intervention des conditions de contrat auprès de votre assurance : certaines couvrent la transformation en prenant en compte les nouvelles caractéristiques du véhicule moyennant une cotisation fortement majorée.
  • Assurez-vous de l'état de votre moteur (diagnostic préventif, prise de compressions, petit kilométrage…)
  • Optez pour un professionnel sérieux (enquêtez préalablement sur sa fiabilité) et choisissez de préférence un préparateur de véhicules de compétition, qui est généralement un technicien chevronné.

Coût d'une reprogrammation par puce électronique pour moteur

Effectuée dans des ateliers spécialisés, l'intervention est tarifée entre 450 à 800 € en moyenne.

Remarque : Certains ateliers propose deux degrés de préparation : un pack « Eco » (450 €) axé sur la transmission du couple et un pack « Perfo » travaillant plus sur l'apport de puissance (devis sur demande).

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider