Rupture de la courroie de distribution

Sommaire

La rupture de la courroie de distribution est dramatique pour un moteur de voiture. Les pièces maîtresses sous le capot s’entrechoquent dans l’instant jusqu'à la destruction. À son volant, le conducteur voit ses roues se bloquer et ses pédales de freins devenir dures. Pour éviter ce problème, il est important de faire régulièrement contrôler son véhicule car, malheureusement, aucun signe avant coureur ne vous préviendra.

Rupture de la courroie de distribution : peut-on l'anticiper ?

La courroie de distribution est un élément essentiel à la mécanique automobile. Crantée et sous tension, elle permet aux composants du moteur d’agir de manière synchronisée. Sa fonction est principalement d'entraîner le vilebrequin et l’arbre à cames, qui eux-mêmes dirigent les pistons du moteur et les soupapes. Une casse de la courroie provoque inévitablement des conséquences dramatiques pour le moteur. 

Il y a une vingtaine d’années encore, les courroies de distribution étaient réalisées en chaîne d’acier. Aujourd'hui, elles sont composées de fibre de verre englobée dans du caoutchouc et sont donc beaucoup plus silencieuses. Aucun bruit ni signe avant coureur ne pourront malheureusement vous prévenir de la casse.

Causes d’une rupture de courroie de distribution

La courroie de distribution s’use à chaque action puisqu'il y a mouvements et frictions dans un premier temps, mais également des variations climatiques dues à la localisation de la pièce, toute proche du système de combustion. Il est donc d’usage de faire contrôler son véhicule régulièrement par un professionnel ; la première cause de la casse étant bien souvent l'usure irrémédiable. 

Pourtant, certaines ruptures de courroies sont parfois la conséquence d'un mauvais réglage ou d'une anomalie mécanique :

  • la présence d’un corps étranger dans la transmission peut provoquer un déchirement ;
  • une tension trop basse de la courroie peut être la cause d'un arrachement des dents (idem si certaines pièces sont grippées) ;
  • des températures anormalement élevées ou trop basses sous le capot d’une voiture peuvent provoquer des fissures extérieures de la courroie de distribution ;
  • une tension trop excessive entraîne souvent l'usure prématurée de la surface de la courroie ;
  • la fuite des liquides (refroidissement ou huile) provoque une corrosion des pièces qui cassera la courroie à un moment donné. 

Rupture de courroie de distribution : quelles conséquences ?

Les conséquences sont catastrophiques. Les pièces s’entrechoquent entre elles (pistons et soupapes) et se brisent dans un fracas. L’arbre à cames se casse également. Les réparations sont alors onéreuses et le professionnel peut vous proposer de changer l'intégralité du moteur dans un souci d’économie. 

Attention : une rupture de courroie distribution ne prévient pas. Si donc vous êtes au volant, le véhicule va s’arrêter presque de manière automatique, le moteur va devenir silencieux et l’assistance au freinage et de direction va cesser. Lorsque les roues se bloquent, pensez à débrayer afin de terminer votre course sans dommage. 

La seule solution pour éviter une rupture de courroie de distribution

Les constructeurs indiquent que la courroie de distribution est à changer entre 60 000 et 240 000 km selon les modèles. Cela équivaut à 5 ou 10 ans d'utilisation avant la casse. Nous vous recommandons donc de vérifier scrupuleusement le carnet d’entretien fourni par le vendeur de votre voiture afin d'avoir un chiffre exact. Pensez ensuite à programmer suffisamment à l'avance une visite chez le mécanicien dans un souci de sécurité.

Entretien et remplacement de la courroie de distribution : à quel prix ?

Voici quelques repères chiffrés de ce que peuvent coûter l'entretien et révision de votre courroie de distribution.

  • Faire contrôler régulièrement son moteur par un professionnel est important. Il existe des forfaits chez les concessionnaires vous permettant d’agir ainsi. Il vous sera demandé en moyenne 70 €. 
  • Une courroie de distribution à changer, c’est au minimum 500 € de dépensés. La pièce est chère, certes, mais l’opération est encore peu coûteuse face aux dépenses que demanderaient les réparations d’une casse. 
  • Si la courroie de distribution lâche, c’est tout le moteur qui s’autodétruit dans sa course. Il est donc préférable de changer le bloc intégralement. Entre le prix de ce dernier, la main d’œuvre et les pièces annexes qu’il faut reprogrammer, l’opération coûte entre 2 000 et 7 000 €, selon le modèle du véhicule.
Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider