Piston forgé

Sommaire

Le piston forgé est une pièce essentielle au fonctionnement du moteur d'une voiture, ou d'une moto, pour en augmenter ses performances. Passage en revue de ses différentes caractéristiques, son entretien et son coût.

Qu'est-ce qu'un piston forgé ?

Le piston forgé est un élément circulaire en métal destiné à la préparation des moteurs. Le plus souvent, il est monté sur des moteurs turbo pour les rendre plus performants encore.

Il offre l'avantage d'être extrêmement résistant à de très hautes températures, mais aussi à d'importantes pressions.

Bon à savoir : il existe également le « piston coulé » qui lui est constitué d'un alliage, fusionné à haute température avant d'être coulé dans un moule pour être usiné. Le jeu (écart) de fonctionnement est de 0,04 mm pour un piston coulé contre 0,06 pour un piston forgé.

Les différentes caractéristiques du piston forgé

Le piston forgé est une pièce cylindrique, fabriquée en métallurgie à partir d'un bloc d'aluminium chauffé dans un four à haute température, ce qui accroît l'homogénéité de la matière. Il est ensuite taillé dans la masse à la fraiseuse. Cette forme d'usinage permet de conserver la structure du métal mais aussi de garantir la grande résistance du piston.

Certains pistons forgés sont recouverts d'une fine couche de graphite ou de nickel. Il s'agit d'un traitement de surface.

Le piston forgé est composé de 3 parties.

  • Une tête, ovale et convexe pour un moteur à 4 temps, ou plate pour un moteur à 2 temps, destinée à être en contact avec le gaz. Sa forme assure une meilleure performance de combustion et une évacuation plus rapide des gaz.
  • Une jupe, un élément qui assure le guidage du piston à l'intérieur du cylindre. Dans la grande majorité des cas, pour un moteur à 4 temps, la jupe du piston est réduite pour amoindrir son poids et éviter les frottements sur le cylindre. Pour un moteur à 2 temps, la jupe est complète.
  • Un axe en acier cémenté. Trempé, il subit ensuite une rectification afin d'être à la fois léger et ultra résistant.

À noter : grâce à sa forme particulière, la tête convexe est plus performante que la tête plate. La tête d'un piston n'est d'ailleurs pas ronde, mais ovale, pour faciliter la dilatation.

Fonctionnement du piston forgé : comment ça marche ?

Le piston forgé fonctionne autour d'un axe rotatif. Son déplacement permet d'actionner la chambre de combustion par pression. Son rôle est de faciliter la conversion d'une pression en un travail et réciproquement. On entend par « travail » le déplacement mécanique du piston.

Comme tous les pistons classiques, le piston forgé fonctionne sur tout type de motorisation.

Entretien d'un piston forgé

Le piston forgé doit être remplacé dès lors qu'on constate une consommation excessive d'huile et une fumée bleutée à l'échappement. Il se peut que seuls les segments soient usés, à savoir sa jupe ou son axe par exemple. Dans ce cas, ils seront changés. Les segments neufs seront placés dans le cylindre, avec l'assurance que le jeu de coupe est bien inférieur à 0,5 mm.

Important : le piston d'une moto s'use beaucoup plus rapidement que celui d'une voiture. Il est donc recommandé de remplacer le piston d'un moteur moto tous les 15 à 20 000 km. Il s'agit là d'un entretien courant.

Prix du piston forgé

Le prix d'un piston forgé dépend bien entendu du type et du modèle du véhicule sur lequel il doit être installé. Un kit piston forgé pour voiture est souvent compris entre 500 et 1 500 €.

Notre conseil : à l'achat d'un piston forgé, il est souhaitable de s'adresser à un vendeur professionnel qui saura vous renseigner et vous aiguiller au mieux.

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider