Électrovanne de turbocompresseur

Sommaire

Très présent dans le downsizing, la tendance actuelle des motoristes à exploiter au maximum les performances d'un moteur, le turbocompresseur est un élément capital pour la puissance du véhicule. Sa commande est assurée par l'électrovanne turbo. Si vous aimez bricoler votre véhicule, mieux vaut connaître les détails de son action. 

Le downsizing permet notamment à la puissance spécifique d'une cylindrée (puissance pour 1 litre (1 000 cm³) de passer de 50 chevaux pour les anciennes générations de moteur à 130 chevaux. La cylindrée est ainsi plus petite (avec l'apparition des 3 cylindres) et le ratio puissance/litre devient meilleur permettant de réduire les émissions de CO2.

Électrovanne turbo : à quoi sert le turbocompresseur ?

Le turbocompresseur est destiné, comme le compresseur volumétrique, à augmenter la puissance spécifique du moteur et donc la puissance du véhicule. Il est placé en sortie où il est entraîné en rotation grâce aux flux des gaz d'échappement issus de la combustion du moteur. Il assure la compression de l'air d'admission pour un meilleur remplissage et une meilleure combustion.

Bon à savoir : il est nécessaire de limiter cette pression d'admission d'air sous risque de casse du turbo provoquée par une vitesse de rotation excessive. La régulation de la pression s'effectue par une soupape by-pass (appelée wastegate) intégrée au turbo : lorsque la pression atteint sa valeur maximum, cette soupape dévie les gaz d'échappement de façon à ce qu'ils n'entraînent plus le turbo, faisant ainsi chuter la pression d'admission.

Neuf, son prix varie selon la marque, le modèle et la puissance du moteur. Une installation défectueuse peut être diagnostiquée par un professionnel à l'aide d'un test de pression, qui permet de mesurer la pression d'admission d'air. Voici quelques symptômes qui peuvent indiquer un problème sur ce composant :

  • perte de puissance ;
  • surchauffe du moteur ;
  • fuites d'huile ;
  • bruits inhabituels ;
  • fumée noire à l'échappement.

Il s’agit d’une pompe dont le prix est relativement accessible. Un problème de turbo non réparé entraîne des dommages supplémentaires sur votre véhicule.

Quel est le rôle de l'électrovanne turbo ?

Son rôle est de commander pneumatiquement (avec une dépression d'air) la wastegate. Pour cela, elle est pilotée électriquement par le capteur du calculateur moteur, qui assure la gestion de la régulation de pression turbo.

Dans les moteurs à essence, le bon fonctionnement de ce dispositif est essentiel pour optimiser le mélange air-carburant. Il régule la compression du turbo, influençant ainsi la quantité d'air aspirée et, par conséquent, la combustion du carburant. Ces moteurs bénéficient ainsi de l'augmentation de la puissance spécifique pour une performance accrue.

Son action est particulièrement pertinente dans le contexte du downsizing, qui vise à réduire la cylindrée des moteurs à essence tout en maintenant ou augmentant leur puissance, avec une consommation de carburant optimisée.

Le dispositif est composé d’un bloc de plastique constitué d'un bobinage électromagnétique, d'un piston et d'une soupape. Il a deux usages :

  • Fonction électrique. Le boîtier de calcul du moteur envoie une impulsion dans un bobinage intégré créant un champ électromagnétique qui actionne un noyau (ou tiroir). En se déplaçant, celui-ci ouvre le circuit pneumatique et commande la wastegate.
  • Fonction pneumatique. La vanne d'air, reliée d'un côté à une source de dépression d'air (pompe à vide qui sert également pour l'assistance de freinage), commande la soupape grâce à un tube caoutchouc. Lorsque la dépression d'air est présente dans le circuit, la soupape est fermée et le turbo est entraîné. Ainsi, en cas de suppression accidentelle de dépression, cette soupape s'ouvre, neutralisant le turbo.

La régulation de la pression d'admission est une de ses fonctions essentielles. Elle permet de maintenir la pression d'admission dans une plage optimale, afin de garantir une performance et une fiabilité maximales du moteur. La pression d'admission est régulée selon plusieurs facteurs, notamment :

  • la vitesse ;
  • la température du moteur ;
  • et sa charge.

Ce composant essentiel dans le système de suralimentation du moteur optimise les performances et l'efficacité énergétique de votre voiture. Son prix varie selon la marque et le modèle du véhicule. Son action implique la pompe à carburant, le frein, le capteur de pression et le tuyau de raccordement. D’où la nécessité d’un test correct de son fonctionnement.

Il est également important de vérifier l'état de l'embrayage, du filtre à air, de la direction assistée et du calculateur pour s'assurer de son bon fonctionnement. Selon l'année du véhicule, il peut être nécessaire de procéder à des vérifications plus fréquentes ou à des mises à jour logicielles. Enfin, un bon allumage du moteur est indispensable pour que le dispositif opère de manière optimale.

Quels sont les dysfonctionnements de l'électrovanne de turbocompresseur ?

Les dysfonctionnements de ce composant provoquent une surchauffe due à une combustion trop intense. Si elle est défectueuse, la pression d'admission devient trop élevée dans le cylindre, ce qui entraîne une usure prématurée du moteur. Sans compter que les composants du dispositif lui-même peuvent être endommagés. Sachez que les dysfonctionnements de ce composant sont aussi parfois d'ordre électrique ou pneumatique.

Les dysfonctionnements du circuit pneumatique

Vous constatez l'arrêt du turbo accompagné d'une limitation du régime commandée par le module de gestion moteur ? C'est certainement parce que le noyau n'assure plus sa tâche de vanne d'air. L'électrovanne est alors à remplacer.

Il existe d'autres possibilités conduisant à un dysfonctionnement du circuit pneumatique :

  • arrêt de la production de dépression d'air (pompe à vide) ;
  • durit de liaison d'air percée ;
  • membrane de soupape by-pass percée.

Les dysfonctionnements du circuit électrique

Un arrêt du dispositif accompagné d'une limitation du régime commandée par le module de calcul ? Cette fois, c'est le bobinage qui est en cause. Il faut le remplacer.

À noter : la résistance du bobinage de ce dispositif est normalement de 15 à 25 Ω.

Il existe d'autres causes possibles d'un manque d'alimentation :

  • l'alimentation positive est absente (fusible, relais...) ;
  • le boîtier de calculn'autorise pas l’action du dispositif pour des raisons diverses (exemple : les capteurs lui envoient des informations incohérentes) ;
  • le faisceau électrique est défaillant.

À noter  : sur certains véhicules, une autre électrovanne existe à côté de celle dédiée au turbo (celle de la vanne EGR). Il est possible de les échanger pour vérifier que c’est bien celle de turbo qui est déficiente.

Les symptômes d’une défaillance de ce composant sont par exemple :

  • des baisses de puissance du moteur ;
  • des sifflements à l’accélération ;
  • du bruit ;
  • une odeur d’huile brûlée ;
  • une fumée bleutée à l’échappement.

Si vous rencontrez l’un de ces problèmes, il est recommandé de faire tester votre installation par un professionnel dans un garage. Un diagnostic rapide et précis est essentiel pour éviter des réparations plus coûteuses.

Le test inclut une vérification de la pompe à vide, du capteur de pression, du tuyau, du joint, du filtre, de la direction, de l’embrayage, de la boîte, du frein, du liquide de refroidissement, de l’huile, du carburant et de la jauge. Le prix pour la changer varie selon le modèle de votre voiture et du garage que vous choisissez.

Comment se procurer et remplacer une électrovanne ?

Après vous être assuré que le composant est défectueux, il est important de le remplacer rapidement. Un diagnostic précis est essentiel pour éviter des réparations plus coûteuses. Vous pouvez faire appel à un professionnel, qui utilisera des outils de diagnostic spécialisés, tels qu'un oscilloscope ou un manomètre. Il pourra également vérifier la pression d'admission d'air et la résistance électromagnétique du bobinage.

On trouve facilement des électrovannes neuves dans un réseau de constructeur (~ 60 €), chez un fournisseur de pièces automobile (~ 40 €) ou sur des sites internet spécialisés (20 à 30 €). Sachez que le coût de la réparation dépendra du type d'électrovanne et de la main-d'œuvre. En moyenne, il faut compter entre 60 et 150 euros.

Si vous choisissez de la remplacer vous-même, il est important de suivre les instructions du manuel d'entretien de votre véhicule. Vous aurez besoin d’outils et de pièces appropriés, notamment d'un tournevis, d'une clé à douille et d'un joint.

Bon à savoir : Il faut toujours vérifier la marque de la pièce. En effet, elle doit correspondre à celle du modèle d'origine ou appartenir à une marque reconnue.

La procédure de remplacement est généralement simple. Une fois déconnectés la liaison électrique, les tuyaux d'air et le support, elle est généralement facile d'accès. Mais il est important de prendre son temps et de faire attention pour éviter d'endommager d'autres composants du moteur. Voici les étapes générales à suivre pour remplacer une électrovanne turbo :

  • arrêtez le moteur et laissez-le refroidir ;
  • localisez le composant ;
  • déconnectez les connecteurs électriques et les tuyaux d'air ;
  • retirez les boulons de fixation ;
  • retirez l'électrovanne ;
  • installez la nouvelle pièce ;
  • reconnectez les connecteurs et les tuyaux d'air ;
  • serrez les boulons de fixation ;
  • démarrez le moteur et vérifiez qu'il fonctionne correctement.

Si vous n'êtes pas sûr de pouvoir effectuer le remplacement vous-même, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Pour en savoir plus :

Comprendre le fonctionnement des électrovannes turbo est particulièrement pertinent pour les propriétaires de véhicules comme les voitures de sport, les SUV ou les camionnettes. Cependant une connaissance approfondie de l’activité globale du moteur est bénéfique pour tous les automobilistes.

Lorsqu'il s'agit de remplacer un modèle défectueux, la première étape cruciale consiste à identifier les symptômes de panne. Une compréhension préalable de ces signaux permet aux propriétaires de véhicules, qu'ils soient amateurs ou non, de mieux diagnostiquer les problèmes potentiels et de prendre des décisions éclairées avant de recourir à des professionnels ou des garages spécialisés.

En conclusion :

  • Le turbocompresseur, essentiel au downsizing, augmente la puissance spécifique du moteur en comprimant l'air d'admission avec les gaz d'échappement pour une meilleure combustion.
  • Cette pièce importante du système de suralimentation de votre voiture est pilotée par un module de calcul pour un contrôle précis du flux d’air envoyé dans le moteur par le turbo.
  • Les dysfonctionnements pneumatiques courants peuvent entraîner un arrêt du turbo et une limitation du régime, souvent causés par un arrêt de la production de dépression d'air, une durite percée ou une membrane de soupape by-pass percée.
  • Les dysfonctionnements électriques limitent également le régime et sont dus à une alimentation absente ou une défaillance du faisceau.
  • Pour remplacer une électrovanne, il est conseillé de faire diagnostiquer le problème par un professionnel avec des outils spécialisés. Le coût moyen de réparation est compris entre 60 et 150 euros.
  • L’électrovanne turbo est disponible chez le fabricant, chez les fournisseurs de pièces automobiles ou en ligne. Si vous n’êtes pas familier avec ce type d'opération, il est recommandé de faire appel à un garage professionnel et de suivre le manuel d'entretien pour des instructions précises.
Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider